Sciences

George Gamow

1904 - 1968

Physicien

Classé sous :Physique , énergie , rayonnement

Biographie

George Gamow est un physicien américain d'origine russe connu pour ses travaux dans les domaines de la biochimie et de l'astrophysique

Études et jeunesse


En 1922, il entre à l'université de Novorossia, dans sa ville natale, et l'année suivante, il poursuit ses études à l'université de Leningrad, où il obtient sa licence en 1926 et son doctorat en 1928. Après avoir complété sa formation à l'université de Göttingen à Copenhague avec Niels Bohr et à Cambridge avec Ernest Rutherford, George Gamow est nommé professeur à l'université de Leningrad, poste qu'il occupe de 1931 à 1933.


Ses parents étaient Anton Gamov et Alexandra Lebendizeva, son père lui a appris la langue et la littérature russe, sa mère lui a enseigné le français. Elle était professeur dans une école de filles, où elle enseignait la géographie et l'histoire. George a également appris l'allemand avec un professeur particulier.

Recherche et expérience académique


Durant cette période, ses recherches se sont concentrées sur la physique atomique. Au cours de l'année académique 1933-1934, il était à l'Institut Pierre Curie à Paris et en tant que professeur invité à l'Université de Londres. Il se rend ensuite aux États-Unis comme conférencier invité à l'université du Michigan, puis est engagé comme professeur de physique à l'université George Washington, dans la capitale, où il reste jusqu'en 1956.

Découvertes de George Gamow


Une fois devenu citoyen américain, pendant la Seconde Guerre mondiale, il est appelé par le gouvernement, comme de nombreux autres scientifiques, à travailler sur le projet de la bombe atomique. Avec Ralph Alpher, il développe une théorie de la création des éléments chimiques basée sur l'explosion originelle d'un atome primordial de densité extrêmement élevée (hypothèse populairement connue sous le nom de Big Bang), que Georges Lemaître a formulée en 1931 et qu'il a contribué à diffuser. Il a également développé la théorie Gamow-Teller et approfondi la découverte par Hans Bethe du cycle qui produit l'énergie stellaire.


George Gamow a été l'un des premiers scientifiques à contredire l'idée d'un refroidissement du Soleil, et à défendre au contraire son réchauffement progressif comme cause possible de l'extinction de la vie sur Terre. En 1954, il a théorisé la composition du code génétique sur la base de triplets de nucléotides, et bien qu'il se soit trompé dans ses calculs, l'idée a été confirmée par des expériences en 1961. 


En 1958, il épouse Barbara Perkins. À partir de 1956, il devient professeur de physique théorique à l'université du Colorado et reçoit la même année le prix Kalinga, décerné par l'UNESCO pour son travail de vulgarisation scientifique. Ses œuvres les plus importantes sont One, Two, Three... Infinity (1947) et The Creation of the Universe (1952).

La théorie du big bang


Gamov a proposé un modèle d'explosion d'un ylem qui expliquait la formation de l'hélium dans l'univers. Il a également prédit que le Big Bang avait donné naissance au rayonnement de fond qui a été identifié en 1965 par Arno Penzias et Robert Wilson.


M. Gamov s'est intéressé à l'évolution des étoiles et, en particulier, à la manière dont l'énergie y est générée. Il a également travaillé sur la nucléosynthèse stellaire, en essayant de découvrir comment les différents éléments chimiques se sont formés et en prédisant la proportion de ceux-ci dans l'univers.