Maximum de l'essaim météoritique des Quadrantides

L'essaim des Quadrantides qui est le premier essaim d'étoiles filantesétoiles filantes de l'année, est actif du 1er au 5 janvier. Son nom provient de la constellationconstellation du Quadrant mural, que l'astronomeastronome Jérôme Lefrançois de Lalande avait placée en 1795 entre les constellations du Bouvier et de la Grande OurseGrande Ourse. Il ne reste aujourd'hui de cette constellation que les Quandrantides qui proviennent de l'endroit où elle se trouvait.

Observé pour la première fois en 1825, cet essaim proviendrait de l'astéroïdeastéroïde 2003 EH1 découvert en 2003. Selon les astronomes, il s'agirait en fait d'une comètecomète. D'après Ichiro Hasegawa, un astronome et chasseur de comètes japonais, cet essaim proviendrait d'une comète observée par les Chinois en 1490, mais rien ne le prouve actuellement.

Pour observer les Quadrantides, il vous faut regarder en direction du nord vers 19H00 TU, entre les constellations du Dragonconstellations du Dragon et de la Petite Ourse. Cependant cela sera bas sur l'horizon, et il est conseillé d'observer en seconde partie de nuit ou les constellations seront plus hautes dans le ciel. Malheureusement la présence de la Lune gibbeuseLune gibbeuse fortement lumineuse vous gênera. Malgré cela vous devriez voir jusqu'à 120, voir peut être même 200 étoiles filantes zébrer le ciel à la vitessevitesse de 41 kilomètres par seconde. La particularité de ces météores est qu'ils laissent une traînée qui persiste plusieurs secondes après leur disparition, ce qui est un véritable régal. Rappelons toutefois qu'il ne s'agit que de prévisions, et qu'il est fortement conseillé de surveiller avant et après le maximum prévu.