Sciences

La troisième génération de rayonnement synchrotron

Dossier - Synchrotron-Soleil, accélérateur de particules du futur
DossierClassé sous :Physique , Matière , synchrotron

Synchrotron

-

SOLEIL est une source de lumière extrêmement puissante qui permet d'explorer la matière, inerte ou vivante. Plus concrètement, c'est un accélérateur de particules qui produit un rayonnement synchrotron.

  
DossiersSynchrotron-Soleil, accélérateur de particules du futur
 

Trois générations de synchrotrons sont classiquement distinguées.

La première génération date des années 1960 et 1970 et correspond aux installations dérivées de la physique des particules, comme le DCI d'Orsay.

Vue du synchrotron soleil

La deuxième génération correspond aux installations conçues et construites dans les années 1980 spécifiquement pour la production de rayonnement synchrotron, comme le Super ACO d'Orsay.

Les synchrotrons de troisième génération datent des années 1990 et se caractérisent par la production de rayonnement non seulement dans les aimants de courbure mais aussi dans les onduleurs et les "wigglers" insérés dans les sections droites de l'anneau de stockage.

Vue du synchrotron soleil

SOLEIL, comme l'ESRF à Grenoble, est une machine de troisième génération, optimisée pour l'émission synchrotron tant dans les aimants de courbure que dans les parties droites avec les wigglers et les onduleurs. D'autres machines de troisième génartion existent dans le monde. Citons par exemple SLS en Suisse, Elettra en Italie, Spring 8 au Japon et bientôt, DIAMOND en Angleterre.