A ce moment de l'histoire des sciences, de nombreux phénomènes lumineux ont été observés, de la réflexion et réfractionréfraction (voir ci-dessous) des rayons lumineux à l'entrée et à la sortie d'un bloc de verre, à la diffractiondiffraction. Toutefois, on ne connait pas la nature de la lumière

Le phénomène auquel va s'intéresser NewtonNewton est appelé réfraction, c'est la déviation de la lumièrelumière qui advient lorqu'elle passe d'un milieu à un autre, par exemple de l'airair ou verre (ou à l'eau), ou du verre à l'air. Ce phénomène est décrit par les lois de Descartes (ou lois de Snell pour les anglo-saxons). Ce phénomène est utilisé dans les lentilleslentilles, pour faire converger les rayons lumineux issus d'un point en un autre point. C'est ce qu'on appelle "faire une image" en optique.

<br />Une lentille fait converger les rayons lumineux issus d'un point en un autre point.

Une lentille fait converger les rayons lumineux issus d'un point en un autre point.

Il avait été remarqué, lors de la conception des instruments d'optique, que la réfraction faisait apparaître des couleurscouleurs. C'est l'aberration chromatiqueaberration chromatique, que Newton connaissait bien, puisque c'est pour s'en abstraire qu'il s'est tourné vers les télescopestélescopes à miroirsmiroirs. Ceci dit, le phénomène d'apparition des couleurs a éveillé sa curiosité...