Un catalyseur en forme de tamis permet d'optimiser la surface active. Il est utilisé pour l'oxydation de monoxyde de carbone (CO) en dioxyde de carbone (CO2). © Nasa, Langley Research Center, Wikipedia, DP

Sciences

Surface active

DéfinitionClassé sous :chimie , surface active , catalyseur

On appelle surface active, la surface d'un catalyseur solide en contact avec des réactifs gazeux ou en solution aqueuse.

La catalyse est essentiellement un phénomène de surface ou d'interfaces. C'est à ce niveau que les espèces réagissent. Ainsi, les réactions chimiques sont plus importantes lorsque les matériaux sont finement structurés. Plus la surface active est grande pour un volume donné, plus le catalyseur est efficace.

Optimiser la surface active d'un catalyseur

Pour augmenter la surface active d'un catalyseur, on peut l'utiliser sous forme de poudres, de mousses ou de fils très fins tissés en toiles.

Le catalyseur le plus efficace est constitué de nanoparticules fixées sur un support en matériau poreux. De quoi offrir aux réactifs un maximum de chemins de circulation et une surface active optimale.

Une question de quantité et de qualité

Il est à noter qu'augmenter le rapport surface sur masse (ou surface sur volume) revient en quelque sorte à optimiser la quantité de surface active. Les performances d'un catalyseur peuvent aussi aller croissant avec la qualité de sa surface active. C'est-à-dire avec la nature et la densité des atomes qui, à sa surface, seront les plus aptes à provoquer des réactions chimiques.

Cela vous intéressera aussi