Cela vous intéressera aussi

Cette comètecomète a été découverte en 1969 par l'astronomeastronome amateur Jack Bennett. Né en 1914, J. Bennett se consacre pendant deux décennies (de 1960 à 1980) à l'observation visuelle du ciel. Installé en Afrique du Sud, il souhaite réaliser un catalogue de tous les objets nébuleux de l'hémisphère sudhémisphère sud que l'on pourrait confondre avec une comète, et réaliser l'équivalent du catalogue Messier créé deux siècles plus tôt par l'astronome français Charles MessierCharles Messier pour l'hémisphère nordhémisphère nord. Le travail acharné de Bennett lui permettra de découvrir deux comètes ainsi qu'une supernovasupernova dans la galaxiegalaxie M 83 (il est alors la première personne à découvrir visuellement une supernova depuis l'invention du télescopetélescope).

J. Bennett derrière son télescope. Crédit Association Astronomique d'Afrique du Sud

J. Bennett derrière son télescope. Crédit Association Astronomique d'Afrique du Sud

C'est le 28 décembre 1969 que J. Bennett découvre sa première comète, C/1969 Y1. Elle passe au périhéliepérihélie le 20 mars suivant. Au cours du mois d'avril 1970 elle offre un beau spectacle, similaire à celui de la comète Westcomète West six ans plus tard : Bennett déploie une queue de gazgaz et de poussière d'environ 30 degrés apparents et sa magnitudemagnitude de 0 la rend parfaitement visible à l'oeil nu même si le ciel n'est pas encore noir. Des observations révèleront que la tête de la comète est entourée d'un nuagenuage d'hydrogènehydrogène de 13 millions de kilomètres de diamètre. 

A noter que l'observation de cette comète était au programme de la mission lunaire ApolloApollo 13, mais l'explosion d'un des réservoirs d'hydrogène et les opérations de sauvetage qui suivirent bouleversèrent le programme scientifique.