FarFarOut, le nouvel objet le plus lointain du Système solaire

Classé sous :Système solaire , planète neuf , FarFarOUt

Dans sa traque de l'hypothétique planète neuf, qui se baladerait furtivement aux confins de notre Système solaire, Scott Sheppard de la Carnegie Institution for Science à Washington, continue de découvrir ce qu'il espère être des indices semés par elle. Le dernier en date, annoncé le 21 février 2019 lors d'une conférence, est un objet « très ténu », surnommé FarFarOut, découvert dans des observations effectuées en janvier. Il se trouve actuellement à une distance 140 fois supérieure à la distance Terre-Soleil, soit 140 unités astronomiques (UA). Il bat le précédent record de 120 UA détenu par 2018 VG18, ou FarOut, dont la découverte a été révélée en décembre 2018.

Dans ces images dévoilées par Scott Sheppard lors d'une conférence, l'objet en mouvement indiqué entre les deux traits horizontaux est FarFarOut. Il a été découvert le 20 février 2019. © Justin-in-the-round, Twitter/Scott Sheppard, Carnegie Institution for Science

L'orbite du dénommé FarFarOut, tout comme celle de FarOut, est encore inconnue. Il faudra plusieurs années d'observations pour la calculer et en déduire si elle est influencée par la gravité d'une neuvième planète. C'est le cas par exemple de l'objet 2015 TG387, surnommé The Goblin, une autre découverte de Scott Sheppard datant de 2015 et décrite fin 2018 dans un article déposé sur ArXiv. Il appartient à la classe des objets transneptuniens extrêmes évoluant sur une orbite étrangement inclinée, que la présence d'une mystérieuse planète plus grosse que la Terre pourrait expliquer.

Distance au Soleil des huit planètes connues de notre Système, de la planète naine Pluton, et de quelques objets transneptuniens d'intérêt dont la planète naine Éris, The Goblin et FarOut. Scott Sheppard a rajouté en toute hâte le dernier objet découvert, FarFarOut, qui se situe au-delà du diagramme. Les traits brillants sont des parasites créés par des particules de haute énergie, indique Scott Sheppard. On aperçoit également des étoiles et de lointaines galaxies. © Scott Sheppard, Carnegie Institution for Science