Si 'Oumuamua incorpore une technologie extraterrestre, il le cache bien

Classé sous :objet interstellaire , 'Oumuamua , SETI Institute

Notre déroutant visiteur interstellaire 'Oumumua reste obstinément muré dans le silence. « Nous cherchions un signal qui prouverait que cet objet incorpore une technologie quelconque, qu'il est d'origine artificielle. Nous n'avons trouvé aucune émission de ce genre », déclare Gerry Harp du Seti (Search for Extraterrestrial Intelligence).

Entre le 23 novembre et le 5 décembre 2017, les chercheurs ont guetté le moindre bruit pouvant provenir de 'Oumuamua à des fréquences comprises entre 1 et 10 GHz, avec une résolution de 100 kHz, à l'aide des 42 antennes du Allen Telescope Array (ATA). Mais aucun signal radio correspondant à un hypothétique émetteur à bord de l'objet interstellaire n'a été détecté.

Toujours personne au bout du fil, mais tout n'est pas perdu. Dans le communiqué du Seti, les chercheurs indiquent que « nos observations n'excluent pas définitivement la possibilité d'une origine non naturelle. » Par contre, elles fournissent de nouvelles données pour cerner la nature de 'Oumuamua, dont la forme allongée et le comportement étrange ont fait tour à tour penser à un astéroïde, une comète, un mélange des deux, ou encore une sonde extraterrestre.

L'objet interstellaire 'Oumuamua n'émet toujours aucun signal radio susceptible d'indiquer qu'il est de fabrication extraterrestre, d'après les résultats de la dernière campagne d'écoute du Seti. © ESA/Hubble, NASA, ESO, M. Kornmesser

L'objet interstellaire 'Oumuamua n'émet toujours aucun signal radio susceptible d'indiquer qu'il est de fabrication extraterrestre, d'après les résultats de la dernière campagne d'écoute du Seti. © ESA/Hubble, NASA, ESO, M. Kornmesser