La sonde InSIght vue depuis l'orbite martienne

Classé sous :insight , Nasa , mars

La caméra Hirise de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter a acquis le 23 septembre une série de photos du lander InSight qui s'est posé avec succès dans la plaine volcanique d’Elysium située près de l'équateur de Mars le 26 novembre 2018. Cette sonde de la Nasa a pour principal objectif d'étudier la structure interne de Mars en écoutant les séismes qui secouent la planète.

Ces images montrent clairement les deux panneaux solaires circulaires de chaque côté du corps de l'atterrisseur. De bout en bout, les panneaux s'étendent sur 6 mètres. Quant à la tache brillante clairement visible, il s'agit du bouclier de protection qui recouvre le sismomètre de la mission. Le halo sombre qui entoure le lander a été provoqué par les rétrofusées de l'engin lors de son atterrissage. Ce qui a eu pour effet de révéler la couleur sombre de la surface sous-jacente (probablement d'origine basaltique), comme on l'avait déjà vu pour les sites d'atterrissage de Phoenix en 2008 et de Curiosity en 2012.

Gros plan sur le lander Insight. Si le bouclier du sismomètre est visible (tache brillante), on ne peut pas voir le capteur de flux thermique HP3, l'autre instrument déployé par InSight. © Nasa, JPL-Caltech, University of Arizona

On remarque également de nombreuses trainées sombres se croisant en diagonale qui sont les traces de tourbillons de poussière (dust devils en anglais). Il s'agit d'un phénomène majeur de la météorologie martienne, généralement de courte durée, et dont la force des vents à l'intérieur du tourbillon est particulièrement violente. Étonnement, ces tourbillons sont souhaités par les responsables de la mission, tout simplement parce que les vents qu'ils génèrent débarrassent les panneaux solaires du lander de la pellicule de poussière qui s'accumule jour après jour, ce qui a pour effet d'accroître la production d'énergie.

Notez que ce n'est pas la première fois que la Nasa rend publiques des images d'InSight vu depuis l'orbite martienne. En décembre 2018, l'orbiter avait pu photographier InSight et divers éléments de l’atterrisseur, dont le bouclier thermique et le parachute.

La sonde InSight de la Nasa, sur Mars, vue par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter en orbite autour de la planète rouge. © Nasa, JPL-Caltech, University of Arizona