[Image du jour] Les sursauts gamma émis par les phénomènes astronomiques les plus puissants et les plus lumineux (explosion de supernovaesupernovae, formation de trous noirstrous noirs, fusionfusion d'étoiles à neutronsétoiles à neutrons, etc.) se produisent également sur TerreTerre. Découverts en 1994 par le télescopetélescope spatial Compton Gamma Ray Observatory (CGRO) de la NasaNasa, destiné à scruter l'espace à l'affût des sursautssursauts gamma d'origine cosmique, les flashs de rayons gamma terrestres (Terrestrial Gamma-ray Flash ou TGF en anglais) se manifestent dans l'atmosphèreatmosphère au-dessus des oragesorages.

Pour la première fois, des scientifiques ont recréé une image d'un flash de rayons gammarayons gamma généré par un orage sévissant au-dessus de l'île de Bornéo, en Asie du Sud-Est, à partir de données enregistrées le 18 juin 2018 par un instrument installé à l'extérieur de la Station spatiale internationaleStation spatiale internationale (ISS), appelé Atmosphere-Space Interactions Monitor (ASIM). L'image mesure 1.000 km sur 1.000 km, correspondant à la surface du globe visible par ASIM depuis l'ISS. Le flash associé à l'orage de Bornéo est représenté par la tache rouge et blanche à droite de l'image. Depuis le début de ses observations en 2018, ASIM a été témoin de plus de 200 flashsflashs de rayons gamma terrestres, selon un communiqué de l'Agence spatiale européenne (ESAESA).