Première image d'un flash de rayons gamma produit par un orage

Classé sous :Espace , image du jour , sursaut gamma

[Image du jour] Les sursauts gamma émis par les phénomènes astronomiques les plus puissants et les plus lumineux (explosion de supernovae, formation de trous noirs, fusion d'étoiles à neutrons, etc.) se produisent également sur Terre. Découverts en 1994 par le télescope spatial Compton Gamma Ray Observatory (CGRO) de la Nasa, destiné à scruter l'espace à l'affût des sursauts gamma d'origine cosmique, les flashs de rayons gamma terrestres (Terrestrial Gamma-ray Flash ou TGF en anglais) se manifestent dans l'atmosphère au-dessus des orages.

Pour la première fois, des scientifiques ont recréé une image d'un flash de rayons gamma généré par un orage sévissant au-dessus de l'île de Bornéo, en Asie du Sud-Est, à partir de données enregistrées le 18 juin 2018 par un instrument installé à l'extérieur de la Station spatiale internationale (ISS), appelé Atmosphere-Space Interactions Monitor (ASIM). L'image mesure 1.000 km sur 1.000 km, correspondant à la surface du globe visible par ASIM depuis l'ISS. Le flash associé à l'orage de Bornéo est représenté par la tache rouge et blanche à droite de l'image. Depuis le début de ses observations en 2018, ASIM a été témoin de plus de 200 flashs de rayons gamma terrestres, selon un communiqué de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Image d'un flash de rayons gamma terrestres émis par un orage au-dessus de Bornéo le 18 juin 2018, reconstituée à partir des données relevées par le détecteur de rayons gamma de l'Atmosphere-Space Interactions Monitor (ASIM), un instrument placé sur la Station spatiale internationale (ISS). © University of Valencia