Il mesure près d'un kilomètre et fait un tour du SoleilSoleil en à peine 151 jours : l'astéroïdeastéroïde 2019 LF6 vient d'être découvert par la caméra Zwicky Transient Facility (ZTF), rattachée au télescopetélescope Samuel Oschin à l'observatoire de PalomarPalomar en Californie, aux États-Unis. « Il est extrêmement rare de découvrir encore des astéroïdes de cette taille », témoigne Quanzhi Ye, postdoctorant au Caltech qui a repéré ce nouvel astéroïde. C'est l'orbiteorbite inhabituelle de ce dernier qui lui a permis de passer inaperçu pendant des décennies. Celle-ci, d'une forme ellipsoïdale, coupe les orbites de MercureMercure et de VénusVénus avec une révolution complète de seulement 151 jours. 2019 LF6 est ainsi l'un des seuls 20 astéroïdes Atira connus, des objets dont l'orbite est entièrement comprise à l'intérieur de celle de la TerreTerre.

Capable de scannerscanner 3.750 degrés carrés en une heure, le ZTF est particulièrement taillé pour repérer ces objets qui se déplacent très rapidement. « Nous disposons d'une fenêtrefenêtre d'observation d'à peine 20 à 30 minutes avant et après le coucher du Soleil pour voir des astéroïdes Atira », explique Quanzhi Ye. Le ZTF avait déjà identifié un autre astéroïde Atira en 2019, baptisé 2019 AQ3, qui détenait jusqu'ici le record de la plus courte année (165 jours). Cent autres astéroïdes proches de la Terre et 2.000 astéroïdes dans la ceinture principale entre Mars et JupiterJupiter ont également été découverts par cet appareil. Les chercheurs espèrent à présent trouver d'autres astéroïdes Atira grâce à la caméra NeoCam de la NasaNasa, qui va scruter le rayonnement infrarougeinfrarouge des objets célestes. « Les astéroïdes Atira étant plus près du Soleil et plus chauds que les autres, ils apparaissent plus brillants dans l'infrarouge », explique George Helou, directeur d'un centre astronomique au Caltech.