Sciences

Lancement réussi de GP-B, une sonde qui va vérifier une théorie d'Einstein

ActualitéClassé sous :Univers , Probe B , einstein

Une fusée Delta II de Boeing a décollé ce soir (vers 19h heure de Paris) de la base aérienne militaire de Vandenberg en Californie (USA). Elle a correctement placé sur orbite polaire, à 640 km d'altitude, la sonde Gravity Probe B.

Gravity Probe B

Gravity Probe B (GP-B)

Gravity Probe B est une sonde développée par la NASA et l'Université de Stanford pour vérifier deux des prévisions de la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein. Elle sera mise à poste sur une orbite polaire, à 650 km d'altitude et vérifiera avec une très grande précision les changements infimes de la direction de rotation des quatre gyroscopes embarqués à son bord.

A travers cette expérience, les scientifiques mesureront comment l'espace-temps est déformé par la masse de la Terre et comment la rotation de la planète entraîne cet espace-temps autour d'elle. Ces effets si infimes pour la Terre ont toutefois des implications à grande échelle sur la nature et la structure même de l'Univers.

Les résultats de Gravity Probe B sont importants tant la théorie de la relativité générale d'A. Einstein cherche encore des preuves, bien que plusieurs de ses prédictions aient déjà été vérifiées avec une incroyable précision et certains de ses effets les plus spectaculaires reconnus de façon indéniable. Il ne faut pas l'oublier, mais cette théorie n'est pas définitivement établie. Elle reste en compétition avec plus de quarante autres théories concurrentes.

De l'avis de tous, la théorie d'Einstein est la plus esthétique car sa formulation est la plus simple. Les théories concurrentes sont, pour la plupart, des variantes plus complexes qui ajoutent aux équations un ou plusieurs paramètres supplémentaires.

Cela vous intéressera aussi