Sciences

Le spationaute belge Frank de Winne en route vers l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

L'astronaute belge de l'ESA, Frank de Winne, accompagné de deux cosmonautes russes, a décollé ce matin, mercredi 30 octobre 2002, à 8h11 heure locale (04h11 heure de Paris) du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) en direction de la Station spatiale internationale (ISS). Le départ de ce quatrième "vol taxi" en direction de l'ISS s'est déroulé dans des conditions parfaites.

Le lancement de la mission Odissea. crédit : ESA

Le nouveau vaisseau Soyouz utilisé par Frank de Winne, un ancien pilote des forces aériennes belges, et ses compagnons d'équipage, le commandant de la mission Sergueï Zaliotine et l'ingénieur de vol Youri Lonchakov, devrait s'amarrer à l'ISS dans deux jours, le vendredi 1er novembre à 06h00 heure de Paris. Il est prévu que l'écoutille séparant le vaisseau de la station s'ouvre à 07h30 heure de Paris très exactement.

Ce nouveau Soyouz TMA-1 restera amarré pendant six mois à la station spatiale, jouant le rôle de véhicule de sauvetage de l'équipage qu'il sera chargé de rapatrier en cas d'urgence. Il représente une version modernisée de la capsule TM-34 actuellement amarrée à l'ISS et qui servira de véhicule de retour à Frank de Winne et à ses compagnons.

Frank de Winne assumera les fonctions d'ingénieur de vol au cours de cette mission baptisée "Odissea". Il est le premier astronaute belge, et le quatrième européen, à se rendre à bord de la Station spatiale internationale et le premier étranger à participer ainsi au vol inaugural d'un nouveau véhicule spatial russe.

Pendant les huit jours qu'il passera à bord de l'ISS, Frank de Winne réalisera 23 expériences dans le domaine des sciences physiques et des sciences de la vie, à des fins de recherche et d'enseignement. Quatre de ces expériences en sciences physiques utiliseront la "boîte à gants pour la recherche en microgravité" (MSG), une nouvelle installation de recherche conçue et développée en Europe.

L'astronaute belge espère que les résultats d'Odissea dépasseront la simple livraison de ce nouveau vaisseau Soyouz et la réalisation des expériences programmées. Il souhaite contribuer à rendre l'aventure spatiale plus accessible et plus enthousiasmante pour les jeunes.

"Je participerai au cours de ma mission à toute une série d'activités éducatives, explique-t-il. Il est important de s'adresser directement aux jeunes, de leur montrer à quel point l'espace, la technologie et la science peuvent les concerner et les intéresser".

Le retour au Kazakhstan de la mission Odissea à bord du Soyouz TM-34 est prévu dimanche 10 novembre 2002 à 05h03 heure locale (01h03 heure de Paris).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi