Sciences

Japon : Fusion des trois organismes aérospatiaux

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

Japon : Fusion des trois organismes aérospatiaux

Le MEXT (ministère des sciences et des technologies) a rendu publique le 21 août la décision de la fusion des 3 organismes lies a l'espace, la NASDA, l'ISAS et le NAL. Ceux-ci seront regroupés en un nouvel organisme au plus tôt en 2003. Le MEXT a indiqué que cette décision était motivée par la réforme des organismes à personnalité juridique menée a l'initiative du Premier ministre KOIZUMI. Le secrétariat de la Promotion de la Réforme Administrative avait demandé à chaque ministère si les organismes de même type actuellement sous leur tutelle devaient être supprimés ou privatisés afin de pouvoir proposer un projet de restructuration avant la fin de cette année. La NASDA faisant partie de ces organismes, on suppose que le MEXT a proposé cette fusion pour éviter sa privatisation.

D'autre part, avec la série d'echec du tir des fusées de la NASDA et de l'ISAS, la réforme de leurs systèmes de R&D est impérativement prioritaire. C'est pourquoi le MEXT a decidé d'engager une réforme radicale dans le domaine spatial. Le mois prochain, le ministère va mettre en place un conseil préparatoire qui a pour mission de définir, avant la fin de cette année, les grandes lignes du nouvel organisme comme ses fonctions et les moyens de sa coopération avec les secteurs industriels. Ensuite, un comité préparatoire prendra le relais l'année prochaine pour entrer dans le détail. Il discutera la date de mise en opération de cet organisme, son organigramme, les conditions de ses employés, etc.
Même apres la fusion, la direction des projets nationaux des activités spatiales restera a la charge de la SAC (Commission des Activites Spatiales) et, par ailleurs, le MEXT a exprime son opposition sur l'integration de la SAC au sein du CSTP (Council for Science & Technology Policy).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi