Une vue d’artiste de la sonde japonaise Hayabusa 2 partie explorer l’astéroïde Ryugu. © Go Miyazaki, Wikipedia, CC by SA 4.0

Sciences

Astéroïde : que révèle le cratère artificiel créé sur Ryugu ?

ActualitéClassé sous :astéroïdes , astéroïde Ryugu , Hayabusa 2

En avril dernier, une mission japonaise a produit sur Ryugu un cratère d'impact artificiel d'un diamètre supérieur à 10 mètres. Les données enregistrées ont été analysées. Et des chercheurs en ont tiré l'âge de l'astéroïde.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ce sont tous les astéroïdes connus dans notre Système solaire  Regardez comme ils sont nombreux : voici tous les astéroïdes identifiés par les astronomes depuis le premier découvert en 1801. Le nombre de découvertes a littéralement bondi depuis la fin du XXe siècle. 

En avril dernier, la sonde japonaise Hayabusa 2 lançait sur l'astéroïde Ryugu, un projectile de cuivre de deux kilos à une vitesse de quelque 2 km/s. Objectif : révéler des échantillons de la matière cachée sous la surface de l'astéroïde. Mais, en analysant les images de la collision et les détails du cratère qu'elle a laissés derrière elle, des chercheurs de l'université de Kobe (Japon) en ont tiré l'âge de l'astéroïde.

Les astronomes utilisent en effet habituellement le nombre et la taille des cratères d’impact sur les astéroïdes pour déterminer leur âge. Et des études antérieures avaient mené à déterminer que Ryugu a entre 9... et 160 millions d'années ! Une fourchette qui manquait pour le moins de précision.

Ryugu, plus jeune qu’on l’imaginait ?

Toutes les données recueillies par les chercheurs de l'université de Tokyo convergent. Elles laissent supposer que la formation du cratère artificiel a été essentiellement guidée par la gravité de l’astéroïde. La forme semi-circulaire du cratère artificiel et sa taille -- de l'ordre de 14 mètres de diamètre -- plus importante que ne l'avaient imaginé les astronomes. Le panache libéré par l'impact du projectile. L'accumulation particulière des éjectats, au moins partiellement déposés sur les bords du cratère.

Les chercheurs en concluent que, sous la couverture rocheuse de l'astéroïde Ryugu, se cache quelque chose de peu solide, qui ressemble à un sable grossier. Une découverte qui influe sur l'estimation de l'âge de l'astéroïde. En effet, les motifs observés à sa surface semblent finalement tout à fait avoir pu se produire en seulement 6 à 11 millions d'années. Mais il reste difficile d'affirmer que Ryugu s'est formé il y a environ 9 millions d'années. Il aurait tout aussi bien simplement pu subir une sorte lifting remontant à cette période.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !