Sciences

Galileo dans le panache d'un volcan de Io

ActualitéClassé sous :aéronautique

-

Le survol du pôle nord de Io par Galileo a été encore plus fructueux que ne l'imaginaient les responsables de cette énième mission de la sonde de la NASA auprès de la lune jovienne. Galileo a traversé le panache d'un volcan encore inconnu à moins de 200 km de la surface de Io et a capté des particules crachées par le cratère.

Galileo dans le panache d'un volcan de Io

Les chercheurs du Jet Propulsion Laboratory (NASA) et leurs collègues des universités de l'Iowa et de l'Arizona souhaitaient que la sonde traverse la volute du volcan Tvashtar repérée quelques mois plus tôt. Mais début août, au moment du survol du pôle nord par Galileo, cette fumée avait disparu. En revanche, à environ 600 km de là, un autre volcan avait craché un panache de quelque 500 km de haut dont Galileo a pu recueillir des particules. Il s'agit de molécules de dioxyde de souffre agrégées en flocon, d'après les données transmises par la sonde.

Galileo n'en a pas encore fini avec cette lune de Jupiter hautement volcanique. Le vaisseau doit survoler quelques points chauds du pôle sud le 16 octobre, et s'approchera une dernière fois de Io en janvier 2002. La mission de Galileo doit définitivement s'achever en août 2003 lors d'un plongeon mortel dans l'atmosphère de Jupiter.

Le panache traversé par Galileo s'élevait jusqu'à 500 km au-dessus de la surface de Io. (NASA/JPL/University of Arizona)

Cela vous intéressera aussi