Santé

Questions 7 à 10

Dossier - Femmes et la Science : Cinq femmes d'exception
DossierClassé sous :médecine , Award , l'oreal

-

Award décerné au Pr. Habiba Bouhamed Chaabouni, Tunisie,par L'ORÉAL -UNESCO pour " Women in Science, 2006" Lauréate pour l' Afrique. Pour sa contribution à l'analyse et la prévention des troubles héréditaires

  
DossiersFemmes et la Science : Cinq femmes d'exception
 

  • 7°) Est ce important pour vous de savoir que votre contribution à la science, a une contribution positive dans leur vie ?

Il était très important pour moi de savoir que mes travaux de recherche seraient exploités au service des malades, de leurs familles et de la population en général. Non seulement il était important mais c'était ma raison d'être professionnelle. Aider les familles éprouvées et les patients malades à comprendre ce qui leur arrive mais surtout pour les assister pour leur garantir une descendance saine.

  • 8°) Avez vous un rêve scientifique ? Qu'aimeriez vous trouver ? expliquer ? calculer ? ou fabriquer ? Quels voeux demanderiez vous au bon génie de la bouteille ?

Pr. Habiba Bouhamed Chaabouni, Tunisie, L'ORÉAL -UNESCO Award For Women in Science, 2006 Laureate pour l' Afrique. Pour sa contribution à l'analyse et la prévention des troubles héréditaires. Pr. Habiba Bouhamed Chaabouni dans son laboratoire de l'Université - Ecole Médicale de Tunis © Micheline Pelletier / GAMMA

Mon rêve est de pouvoir arrêter dès les premiers mois de la vie l'évolution de l'installation du retard mental chez les enfants potentiellement porteurs de cet état en rapport avec leur patrimoine génétique (en dehors des pathologies dont le mécanisme causal est clairement établi). Découvrir le mécanisme qui est à l'origine et/ou le traitement qui permette de corriger ce mécanisme à l'origine de la détérioration progressive du développement mental. Par l'utilisation des avancées de la nanotechnologie je rêve d'en donner la réponse.

  • 9°) Qu'est ce qui a changé dans la vie des femmes scientifiques depuis le début de votre carrière ? Qu'est ce qui est devenu plus facile ? plus difficle ? Comment peut-on expliquer le peu de femmes dans le domaine scientifique ?

Depuis que j'ai commencé ma carrière, les femmes scientifiques sont, à mon avis, un peu mieux perçues par les autres et mieux considérées par leurs collègues. Elles sont plus nombreuses dans les domaines de la recherche et de l'enseignement. Quand je faisais mes études supérieures les enseignants chercheurs femmes étaient très peu nombreuses, pour ne pas dire absentes du corps professoral.

Les femmes se sont vues admise dans les sciences de la vie, en biologie, en physique, en mathématiques etc. Cette situation fait que les postes de chercheurs, d'enseignants et surtout de responsables scientifiques nécessaires à une carrière scientifique doivent se partager entre les genres : la concurrence devient rude pour les femmes. Les difficultés demeurent perceptibles essentiellement au niveau de la carrière.

Pr. Habiba Bouhamed Chaabouni, Tunisie, L'ORÉAL -UNESCO Award For Women in Science, 2006 Laureate pour l' Afrique. Pour sa contribution à l'analyse et la prévention des troubles héréditaires. Pr. Habiba Bouhamed Chaabouni avec son équipe de recherche à l'Université Ecole Médicale de Tunis © Micheline Pelletier / GAMMA

Si le nombre de femmes scientifiques reste limité, cela revient probablement à son statut de mère et d'épouse. Son rôle en tant que tel demeure prioritaire notamment dans nos sociétés et ralentit de ce fait l'évolution de sa carrière. Par ailleurs, une croyance persiste que les sciences exigent des capacités intellectuelles, un raisonnement dont l'homme est plus nanti, les sciences étant considérées comme un domaine particulièrement difficile. De plus, la femme doit laisser dans sa vie professionnelle une marge de sécurité par rapport à l'homme.

10°) Quels conseils donneriez-vous à une jeune scientifique ?

L'avenir de notre planète est largement tributaire de l'évolution technologique et de l'orientation scientifique que l'on décidera. Les sciences et la technologie pourront imprimer une tendance constructive ou destructrice de notre planète.

Pr. Habiba Bouhamed Chaabouni, Tunisie, L'ORÉAL -UNESCO Award For Women in Science, 2006 Laureate pour l' Afrique. Pour sa contribution à l'analyse et la prévention des troubles héréditaires. © Micheline Pelletier / GAMMA

En portant ses enfants, la femme assure la continuité des générations futures. Si la femme s'implique dans les sciences, elle sera mieux à même de comprendre le rôle de l'Homme dans le maintien de l'espèce et la préservation de notre planète.

Pour toute jeune femme scientifique je dirai : allez vers l'avant, croyez en la grandeur de votre œuvre, en vos capacités et en votre responsabilité de faire de la science un outil de paix et de prospérité.