Santé

BCG

DéfinitionClassé sous :médecine

Le BCG, ou Bacille de Calmette et Guérin, est un micro-organisme dérivé du bacille tuberculeux bovin (Mycobacterium bovis). Albert Calmette, médecin et biologiste, et Camille Guérin (vétérinaire et biologiste) ont obtenu une souche non virulente pour l'homme par culture sur des milieux particuliers et sélection durant des années à partir de 1908.

Le premier vaccin contre la tuberculose à base de BCG a été utilisé le 18 juillet 1921 sur un enfant . En 1924, le gouvernement a autorisé la vaccination des nouveaux-nés par BCG. En France, actuellement (2007), la vaccination chez les enfants est obligatoire, ce qui pourrait être remis en cause à terme.

La vaccination par BCG repose sur le principe de la surinfection. Le micro-organisme est injecté vivant et doit survivre dans l'organisme humain pour maintenir la réaction de protection. En général, le BCG s'installe dans un ganglion. Il peut ne pas survivre à l'injection ou disparaître avec le temps. L'action du vaccin est alors annulée.

Quelques effets secondaires sont parfois notés (cicatrices, érythème, ulcération cutanée persistante, inflammation du ganglion axilaire du côté du bras vacciné).

Son efficacité a été mise en cause. Elle est au mieux assez faible. Les études sur la question diffèrent notablement. La meilleure protection observée concerne les formes les plus graves de la tuberculose et chez l'enfant.

La tuberculose étant liée aux conditions d'hygiène, l'incidence de la maladie est devenue très faible dans les pays développés et l'intérêt d'une vaccination systématique est moins évident.

Cela vous intéressera aussi