Cela vous intéressera aussi

L'aérodromophobie que l'on appelle également l'aviophobie, est la phobiephobie des avions. Cette maladie névrotique se caractérise par une peur intense et incontrôlable au moment de prendre l'avion.

Symptômes de l’aérodromophobie

Les symptômessymptômes de l'aérodromophobie sont ceux de toutes les phobies : l'apparition systématique de troubles somatiquessomatiques comme une tachycardietachycardie, des suées profuses voire des pertes de connaissance. Ces troubles apparaissent au moment de la montée dans l'appareil, du décollage et de l'atterrissage, durant le vol lui-même ou parfois, à la seule idée de prendre un avion.

En termes de qualité de vie, les conséquences de cette phobie peuvent être considérables. Les déplacements aériens sont à l'évidence, fortement limités. Ce qui peut porter également préjudice sur le plan professionnel.

Traitement de la phobie de l'avion

Plusieurs types de traitements peuvent être envisagés. Des anxiolytiquesanxiolytiques ou des antidépresseursantidépresseurs sont administrés à certains patients. Dans d'autres cas, ou parfois en complément des médicaments, une psychothérapie comportementale et cognitive ou une psychothérapie analytique peuvent être menées. Pour toute question, n'hésitez pas à consulter un médecin. Sachez aussi que des stages spécialement adaptés sont organisés par certaines compagnies aériennes...

Source : interview du Dr Rachel Bocher, psychiatre au CHU de Nantes.