Cela vous intéressera aussi

La GFP, pour green fluorescent protein, est une protéineprotéine fluorescente verte issue de la méduse Aequorea victoria.

Constituée de 238 acides aminésacides aminés, la protéine se replie sous forme d'un tonneau.

Elle possède un pic d'excitation majeur à une longueur d'ondelongueur d'onde de 395 nanomètresnanomètres (bleu), et un pic mineur à 475 nanomètres. Ainsi excitée, elle réemet la lumièrelumière à une longueur d'onde de 498 nanomètre (lumière verte). 

Très utilisée en biologie cellulairebiologie cellulaire, elle peut être fusionnée à d'autres protéines d'intérêt pour déterminer leurs localisations sub-cellulaires ou identifier les partenaires avec qui elles interagissent, par exemple.

Des protéines fluorescentes sont dérivées de la GFP et possèdent des propriétés physiquesphysiques différentes, qui leur permettent de fluorescer dans d'autres couleurscouleurs.

Le prix Nobel de chimie a été attribué à ses découvreurs, en 2008.