Santé

Traque aux poux de tête

ActualitéClassé sous :vie

-

Le National Institute of Health (NIH) prend très au sérieux le problème des poux de tête résistants à tous les produits insecticides utilisés sous forme de shampooing et qui ne cessent de se multiplier.

Crédits : www.famille-enfance.gouv.qc.ca

Aussi a-t-elle d'ores et déjà accordé des crédits de recherche d'un montant de 500 000 dollars à une équipe de l'Université de Californie à Riverside afin d'élucider le cycle de vie de ces poux de tête.

Les scientifiques ne peuvent fournir en effet aucune explication à la diffusion rapide des poux. L'équipe a donc conçu un cuir chevelu artificiel doté de véritables cheveux et d'une membrane synthétique en contact avec un petit réservoir de sang humain qui constitue un environnement très convenable pour les poux, et satisfait les chercheurs qui souhaitent étudier de près leur comportement.

Les établissements comme le NIH et la National Pediculosis Association sont les premiers à reconnaître que l'utilisation abusive des shampooings insecticides a entraîné un accroissement de la résistance des poux.

Le produit actif utilisé est proche du DDT, interdit aux Etats-Unis depuis 1973. Les experts estiment que les produits anti-poux actuellement disponibles sur le marché seront devenus totalement inefficaces d'ici cinq à dix ans.

En attendant de mieux comprendre le cycle de vie de cette petite bête, les chercheurs préconisent de développer de nouveaux produits composites basés sur plusieurs stratégies d'éradication et non une seule.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi