Santé

Une possible nouvelle espèce de Sittelle

ActualitéClassé sous :vie , Sittelle à tête brune , Sitta pusilla

De récentes recherches suggèrent que la sous-espèce de la Sittelle à tête brune (Sitta pusilla) présente sur Grand Bahama aux îles Bahamas (Petites Antilles) pourrait être une espèce à part.

La Sittelle des Bahamas (Sitta insularis), une possible nouvelle espèce

Actuellement, trois sous-espèces de Sitta pusilla sont reconnues, dont deux continentales (S. p. pusilla au Sud-est des Etats-Unis, et S. p. caniceps en Floride et à l'extrême sud de la Géorgie). S. p. insularis n'est elle présente que sur l'île de Grand Bahama.

Cette forme a été décrite pour la première fois par James Bond, un ornithologiste connu qui a inspiré Ian Fleming pour son fameux personnage de cinéma !

Cette récente étude, publiée dans le Bahamas Journal of Science, précise que les différences de cris et de taille du bec entre la sous-espèce des Bahamas et celles du continent sont assez significatives pour que cet oiseau sédentaire soit considéré comme une espèce endémique, la Sittelle des Bahamas (S. insularis), à protéger absolument. Pour Eric Carey, du Bahamas National Trust, cette sittelle serait la quatrième endémique de l'archipel.
Cette possible nouvelle espèce est menacée, avec une population de 1 800 individus environ, restreinte aux bois de Pins des Caraïbes (Pinus caribaea), l'un des habitats les plus menacés des Petites Antilles.

Cette étude a été financée par la Grand Bahama Power Company.

Cela vous intéressera aussi