Santé

Les éléphants vont-ils voler la vedette à Le Luron, Gerra et Canteloup ?

ActualitéClassé sous :vie , éléphants , communication animale

-

Des éléphants rois de l'imitation ? En tous cas, on nous annonce qu'ils savent, entre autres, parfaitement reproduire le bruit des camions. C'est même époustouflant à en croire les biologistes qui ont fait passer le casting à ces deux pachydermes au talent effronté... C'est parti pour le show !

Les éléphants : de nouveaux imitateurs dans le règne animal ! © DR

Mlaika et Calimero. Retenez bien leur nom car ce sont les nouvelles stars de l'imitation « éléphantesque ». Mlaika est un éléphant d'Afrique (Loxodonta africana), une jeune femelle âgée de 10 ans plus exactement. Elle vit en semi-captivité au Kenya, dans le parc national de Tsavo, avec un groupe de son espèce. L'enclos occupé chaque nuit par les animaux est situé à 3 km à peine de la route reliant Nairobi à Monbassa. Celle-ci est très fréquentée par de gros véhicules : de quoi ne pas pouvoir dormir un instant... Si bien que par lassitude d'entendre ce vrombissement continuel, ou -qui sait- au contraire pour le plaisir de le reproduire comme un humain pourrait siffler, Mlaika est devenue experte en bruit de camion !

© Delucq - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

Il faut franchir la Méditerranée pour aller à la rencontre de l'autre Laurent Gerra « pachydermique ». C'est également un éléphant africain, âgé de 23 ans. L'imitateur, car c'est un mâle cette fois, se prénomme Calimero. Il loge au zoo de Bâle en Suisse, et connaît bien la colocation pour avoir partagé durant dix-huit ans son existence avec deux charmantes éléphantes, originaires d'Asie (Elephas maximus). Dix-huit ans de vie commune : forcément, cela crée des liens. Notre Calimero a donc abandonné le fameux barrissement de rigueur chez les siens pour adopter le langage de gazouillement utilisé par ses petites femmes, et bien connu des éléphants en Asie... mais certainement pas de ceux d'Afrique ! Jusqu'à présent, on pensait que seuls les oiseaux, les Hommes, singes et certains mammifères marins étaient capables de telles prouesses d'imitation.

L'étude, dirigée par Peter Tyack, spécialiste du comportement animal à la Woods Hole Oceanographic Institution dans le Massachusetts aux États-Unis, vient d'être publiée dans la revue Nature. Elle démontre que les éléphants peuvent sortir de leur répertoire de langage habituel pour émettre de nouveaux sons. Voici donc une nouvelle preuve de leur intelligence. Les chercheurs sont loin d'avoir percé tous les mystères des éléphants. Ceux-ci seraient-ils cachottiers ? Non, imitateurs. Un bon conseil, méfiez-vous quand vous traversez un passage piéton, s'il n'y a pas de camion sur la route alors que vous en entendez un... C'est qu'il y a forcément un éléphant farceur dans les parages : depuis le temps qu'on vous dit qu'un éléphant, ça trompe énormément !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi