Santé

Des calmars géants prennent la pose pour la postérité

ActualitéClassé sous :vie , calmar géant , plastination

Deux « œuvres » de plus à son actif ? Peut-être bientôt en effet. Puisque le maître de la plastination, Gunther von Hagens, envisage de s'attaquer aux calmars géants après les cadavres humains... Le défi est de taille !

www.thesciencesite.info Un calmar géant... pas encore plastiné !

La plastination : vous connaissez ? Cette technique, développée en Allemagne par le médecin anatomiste Gunther von Hagens en 1977 alors qu'il travaillait à l'Université d'Heidelberg, permet de conserver les corps d'êtres humains ou d'animaux dans des poses plus vraies que nature ! Le résultat est si spectaculaire que le procédé est aujourd'hui populaire et trouve sa place aussi bien dans les facultés que les musées.

Explication. Prenez un cadavre d'animal, retirez-en tous les fluides (sang et eau) et les graisses, et remplacez-les par un polymère à base d'époxy et de silicone. Voilà, le tour est joué ! Faites-lui prendre ensuite n'importe quelle position afin qu'il apparaisse plus réaliste : une véritable sculpture en fait. Seul son aspect plastifié trahira le fait que la bête est bien morte...

Et cette fois, c'est Steve O'Shea, expert des calmars géants basé en Nouvelle-Zélande, qui est le fournisseur de celui qui s'autoproclame 'artiste'. Le biologiste, après lui avoir enseigné les rudiments de l'anatomie des céphalopodes grâce à quelques dissections, lui a envoyé un joli colis : 2 calmars géants, un mâle de 7 m et une femelle de 10 qui risquent de lui donner du fil à retordre. Car eux n'ont pas de squelette osseux, (autrement dit pas de structure rigide sur laquelle s'appuyer) et un système circulatoire peu commun.

Provocateur, Von Hagens n'hésite pas à se produire en public ou sous l'œil de la caméra, un bistouri à la main au-dessus des cadavres humains. A la fin des années 90, l'exposition de sa collection « Les Mondes du Corps » en Europe de l'Ouest avait fait fureur. Mais le scandale a éclaté au début de cette année au sujet de l'origine douteuse des cadavres : il s'agirait de condamnés à mort chinois que Von Hagens aurait acheté... Un docteur Frankenstein des temps modernes qui aurait des choses à se reprocher ? La justice s'intéresse à lui en tous cas. Aura-t-il vraiment le temps de s'occuper de la plastination des calmars géants, ce n'est pas sûr !

Cela vous intéressera aussi