Santé

En bref : même à petite dose, le sport réduit le risque de mortalité

ActualitéClassé sous :prévention des cancers , sédentarité , activité physique

Il est possible de réduire son risque de mortalité avec seulement 1 h de sport par semaine. Pas besoin de respecter à la lettre les recommandations qui préconisent 2 h 30 d'activité physique par semaine, selon deux articles publiés cette semaine et qui valorisent les petits efforts du quotidien.

Marcher 74 minutes par semaine réduirait de 19 % les risques de mortalité. © Garry Knight (London, England), Flickr, CC by-sa 2.0

Pour l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour être en forme« les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d'endurance d'intensité modérée ou au moins 75 minutes soutenues ». Malheureusement, le temps d'inactivité semble augmenter avec l'âge. Ainsi, deux articles publiés cette semaine dans le British Medical Journal (BMJ) font la promotion de petits changements quotidiens plutôt que celle des recommandations actuelles.

L'un de ces travaux est signé Philippe de Souto Barreto du CHU de Toulouse. Il est disponible sur le site du British Medical Journal. Citant une étude ayant impliqué 250.000 Américains âgés de 50 à 71 ans, il explique que « moins d'une heure d'activité physique modérée par semaine est déjà associée à une réduction du risque de mortalité, toutes causes confondues, de 15 % ».

Se penchant par ailleurs sur une méta-analyse, il observe que « marcher 74 minutes par semaine - soit environ 10 minutes par jour - permettrait de réduire de 19 % ces mêmes risques de mortalité ». Rien d'insurmontable en somme. « Le but n'est pas de remettre en question les messages de santé publique, conclut-il. Mais ils devraient davantage s'orienter vers les personnes totalement sédentaires et insister sur le fait que des petits changements peuvent déjà leur être bénéfiques. »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi