Le resvératrol est un polyphénol naturellement présent dans les raisins rouges, et donc dans le vin rouge. © mythja, Shutterstock

Santé

Le vin rouge et notre intestin influencent notre santé cardiovasculaire

ActualitéClassé sous :médecine , flore intestinale , microbiote

Le resvératrol, un composé présent dans les raisins rouges, limite le risque d'athérosclérose grâce à son action sur le microbiote intestinal. Ces propriétés pourraient en faire un moyen de prévenir des maladies cardiovasculaires.

Classé dans la catégorie des polyphénols, le resvératrol entre dans la composition des grains de raisin et du vin rouge. De nombreuses études épidémiologiques et expérimentales ont déjà mis en évidence ses vertus protectrices. Notamment contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers. En revanche, ses propriétés spécifiques et son mode d'action restent bien mystérieux.

À partir d'un travail réalisé sur la souris, le professeur Man-tian Mi et son équipe de la Third Military Medical University de Chongqing (Chine) montrent l'action particulière de ce micronutriment sur le microbiote. À tel point qu'il le remodèlerait en diminuant par exemple les taux d'oxyde de triméthylamine (ou TMAO), connus des scientifiques pour favoriser le risque d'athérosclérose.

En conclusion, ils imaginent déjà un « polyphénol naturel susceptible d'être ainsi utilisé dans la prise en charge des affections cardiovasculaires ». En attendant, leur approche doit toutefois afficher des garanties au cours d'études à venir, chez l'Homme.

Ces résultats paraissent dans la revue mBio.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Les Gaulois, ces fervents buveurs de vin  Les Gaulois sont traditionnellement consommateurs de bière et d’hydromel mais, avec l’invasion romaine, ce peuple celte est rapidement devenu amateur de vin. Importée d’Italie, puis produite sur place, cette boisson s’est rapidement imposée en Gaule. L’Inrap (Institut de recherches archéologiques préventives) et le pôle Archéologie du département du Rhône nous parlent de son histoire durant ce documentaire.