Santé

Les œstrogènes impliqués dans la « ménopause » des hommes

ActualitéClassé sous :médecine , hormone sexuelle , testostérone

En vieillissant, les hommes aussi subissent un chamboulement hormonal. Leur taux de testostérone baisse, et différents symptômes peu appréciables apparaissent. Dans une nouvelle étude, des chercheurs incriminent également la diminution des taux d'œstrogènes dans l'apparition de ces troubles.

Comme les femmes, les hommes subissent une baisse du taux des hormones sexuelles aux alentours de 50 ans. Cela peut entraîner différents symptômes, comme une prise de poids et une diminution de la musculature. L’effet est cependant moins visible chez certains hommes. © Georges Biard, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

À l'approche de la cinquantaine, les femmes vivent un bouleversement hormonal important qui se traduit par la ménopause, c'est-à-dire par l'arrêt des règles. Ce phénomène survient lorsque le stock de follicules est épuisé et que les hormones ovariennes, œstrogène et progestérone, cessent d'être produites. Cette période est souvent redoutée par les femmes, car elle s'accompagne de manifestations physiques telles que prise de poids, bouffées de chaleur, troubles du sommeil et diminution de la libido.

La gent masculine n'est pas épargnée par les ravages hormonaux du temps. Avec les années, le taux de testostérone décroît, ce qui perturbe l'organisme. On parle alors d'andropause, ou de « déficit androgénique lié à l'âge », qui se traduit par différents symptômes comme une prise de poids, une baisse du désir sexuel et une plus grande irritabilité. Une nouvelle étude, publiée dans la revue The New England Journal of Medicine, s'est intéressée à ce problème. Les résultats mettent en lumière l'influence des fluctuations hormonales, en particulier la baisse de testostérone et d'œstrogènes, sur les troubles physiques et sexuels des hommes.

La testostérone est souvent associée à la virilité, caractéristique typiquement masculine. À la cinquantaine, son taux baisse progressivement pour laisser place aux kilos. © Andresr, StockFreeImages.com

Baisse d'œstrogènes chez les hommes : prise de poids et manque de libido

Pour ces travaux, les chercheurs ont sélectionné 400 hommes âgés de 20 à 50 ans. Chaque jour pendant 16 semaines, les candidats ont dû s'appliquer un gel de testostérone plus ou moins concentré. La moitié des participants ont également été invités à utiliser une solution empêchant l'action de l'aromatase, une enzyme permettant la conversion de la testostérone en œstrogène. Chez eux, cette hormone ne pouvait donc pas être produite.

Au cours de l'expérience, les chercheurs ont mesuré la corpulence et la force des participants et ont analysé des échantillons de leur sang. Les sujets devaient également répondre chaque mois à un questionnaire axé sur leur désir sexuel. Sans surprise, les résultats mettent en évidence le rôle de la testostérone dans le maintien du poids et de la masse musculaire. Ils montrent également que la diminution des œstrogènes induit une prise de kilos. Enfin, la baisse des niveaux de ces deux hormones s'accompagne d'une réduction de l'appétit sexuel.

« Jusqu'ici, on pensait que l'andropause était uniquement causée par une baisse de testostérone, mais nos résultats montrent que la diminution du taux d'œstrogène est aussi en cause », expliquent les auteurs. Les chercheurs veulent maintenant tester cette expérience sur des hommes plus âgés afin de confirmer leurs résultats. Ces études pourraient conduire au développement de traitements pour limiter les effets des bouleversements hormonaux.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi