Le cycle viral du coronavirus dure moins longtemps chez les vaccinés en comparaison aux non-vaccinés. © Jeromecronenberger, Adobe Stock
Santé

Les personnes vaccinées sont contagieuses moins longtemps que les non-vaccinées

ActualitéClassé sous :Coronavirus , vaccin anti-Covid , Epidémie

Le vaccin n'empêche pas d'être infecté par le coronavirus, mais en réduisant la durée durant laquelle le virus est présent dans le corps, il limiterait les risques de transmission sur le long terme.

Cela vous intéressera aussi

Les vaccins anti-Covid n'empêchent pas l'infection, mais réduisent drastiquement le risque d'attraper le coronavirus mais aussi de le transmettre. Une petite étude parue de The New England Journal of Medicine indique que les personnes vaccinées sont contagieuses moins longtemps que celles qui ne le sont pas. C'est une étude conjointe entre plusieurs universités américaines dont celle d'Harvard et de Yale. Les chercheurs ont suivi la dynamique de la charge virale chez 173 personnes vaccinées ou non. Si la petite taille de l'échantillon ne permet pas de tirer des généralités, ce travail offre un aperçu intéressant de la durée du pic de réplication virale selon le statut vaccinal.

Chez les non-vaccinés, le virus persiste plus longtemps dans le corps que chez les vaccinés. En revanche, l'intensité du pic de réplication du coronavirus est le même. © Stephen M. Kissler et al. The NEJM

Le coronavirus est éliminé plus rapidement chez les vaccinés

Les participants ont été infectés par le variant Delta, Alpha ou un autre SARS-CoV-2 minoritaire. Les scientifiques n'ont pas observé de différences significatives de la charge virale, de l'intensité de la réplication, ou de la clairance entre les variants. Tout comme le statut vaccinal ne semble pas améliorer la charge virale et la prolifération du virus. En revanche, les personnes vaccinées éliminent plus rapidement le virus de leur organisme que les non-vaccinées. Les vaccinés gardent le virus 5,5 jours en moyenne contre 7,5 jours pour les non-vaccinés. Comme le virus est éliminé plus rapidement chez les vaccinés, l'infection est plus courte et donc le risque de transmettre le coronavirus réduit sur le long terme.

Du fait de sa taille modeste mais aussi du profil des participants, essentiellement des jeunes hommes en bonne santé, cette étude ne peut pas être généralisée à la population générale. Il apparaît tout de même que les vaccins anti-Covid réduisent la durée du cycle viral en accélérant sa clairance.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !