Le développement du cerveau des enfants s'opère durant de longues années. © yanlev, Fotolia

Santé

« Le Cerveau des enfants, un potentiel infini ? » : une réflexion originale pour les parents

ActualitéClassé sous :cerveau , éducation des enfants , bouddhisme

-

La semaine prochaine, le 23 mai, sortira en France le documentaire Le Cerveau des enfants, un potentiel infini ? diffusé en France par Jupiter Films. Ses intervenants, psychologues ou neurophysiologistes, plaident pour une éducation différente, censée mieux préparer les enfants à exploiter leurs capacités. Le film sera projeté dans une série de villes avec, souvent, des débats mettant en scène des spécialistes ou même la réalisatrice.

Le documentaire Le Cerveau des enfants, un potentiel infini ? de Stéphanie Brillant, sorti aux États-Unis sous le titre de Brainious, va commencer ses pérégrinations en France métropolitaine à partir du 23 mai. Diffusé par Jupiter Films, il est présenté dans différentes villes avec, le plus souvent, un débat à l'issue de la projection. Le mercredi 23 mai, à Argenteuil (Val d'Oise), l'avant-première aura lieu en présence de la réalisatrice et de la FNEJE (Fédération nationale des éducateurs de jeunes enfants). Le programme complet est accessible sur le site du film (cliquer sur le premier lien de ce texte).

Plus qu'une explication sur la physiologie du développement du cerveau au cours de l'enfance, le film est plutôt un plaidoyer destiné aux parents et aux éducateurs pour une éducation différente. Les intervenants, comme Daniel Siegel (psychiatre), Tina Payne Bryson (psychothérapeute) et Mary Helen Immordino-Yang, de l'IMBES (International Mind, Brain and Education Society), s'intéressent au développement mental des enfants et sont très engagés dans la promotion d'une éducation censée mieux préparer les enfants à s'épanouir.

Comment se développe le cerveau humain de la naissance à l'âge adulte ? Il reste encore bien des mystères... © Jupiter Films

Un film et des débats

Ces préconisations font appel à la méditation de pleine conscience, qui a de nombreux adeptes outre-Atlantique. Cette pratique centrale pour le bouddhisme explique l'intervention de Matthieu Ricard, moine bouddhiste français. Le documentaire nous explique que nos pensées sont fortement influencées par nos émotions et par l'activité inconsciente venue des régions plus profondes que le cortex, et considérées comme plus « primitives ».

L'idée renvoie à une vision du cerveau en trois parties, qualifié de reptilien à la base du crâne, puis de paléomammalien et de mammalien. Cette interprétation n'est plus aujourd'hui considérée que comme une présentation simplificatrice. L'organisation d'un débat après la projection, comme aime le faire Jupiter Films, est un bon moment pour poser des questions sur ces points de vue. C'était le cas aussi pour le précédent film dont nous avions parlé, L'intelligence des arbres.

Voir la liste de la programmation sur le site de Jupiter Films.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

« Le Cerveau des enfants, un potentiel infini ? », un documentaire de Jupiter Films  Des spécialistes des neurosciences travaillant aux États-Unis nous présentent leur thèse sur l'éducation des enfants. Selon eux, il faut laisser s'exprimer leurs émotions, qui diffèrent beaucoup de celles des adultes puisque leur cerveau n'est pas encore entièrement structuré. Ces théoriciens sont des promoteurs de la méditation de pleine conscience, dont ils préconisent la pratique chez les enfants. C'est ce que nous montre le documentaire « Le Cerveau des enfants, un potentiel infini ? », diffusé en France par Jupiter Films.