Planète

Energy Observer, le premier bateau électrique à hydrogène

VidéoClassé sous :énergie renouvelable , Energy Observer , Nicolas Hulot

Durant cinq ans, à partir de 2017, ce catamaran à deux moteurs électriques de 30 mètres va sillonner les océans du Globe pour une mission scientifique, propulsé uniquement par des énergies renouvelables et une voile « kite ». L'électricité sera produite par des hydrogénérateurs, deux éoliennes à axe vertical, des panneaux photovoltaïques et une pile à combustible. C'est une première mondiale pour un bateau : cette pile utilisera de l'hydrogène produit à bord par électrolyse de l'eau. Energy Observer est donc d'abord un démonstrateur technologique.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Ce catamaran de 30 mètres de longueur, pour 12,80 mètres de largeur, était auparavant un voilier de compétition mené notamment par Mike Birch et Peter Blake. Entièrement rénové à Saint-Malo, il a perdu ses voiles. Victorien Erussard et Frédéric Dahirel en ont fait le premier bateau électrique au monde à fonctionner à l'hydrogène. Soutenu par Nicolas Hulot, Energy Observer est surtout un projet technologique et scientifique, pour démontrer qu'un navire de cette dimension peut être autonome en énergie, grâce à des sources renouvelables.

Des hydrogénérateurs profitent du mouvement du bateau quand il est tiré par la voile en cerf-volant (comme un kite). Deux éoliennes verticales et des panneaux photovoltaïques alimentent un premier pack de batteries. Le second ensemble de batteries est chargé par une pile à combustible. L'hydrogène qu'elle consomme sera produit à bord par électrolyse de l'eau, grâce aux énergies solaire et éolienne. © Energy Observer