Planète

Pourquoi parle-t-on parfois de refroidissement climatique ?

Question/RéponseClassé sous :Réchauffement climatique , météorologie , refroidissement climatique

Si les scientifiques du climat nous mettent en garde contre le réchauffement climatique, conséquence directe de l'activité humaine, d'autres parlent de refroidissement climatique. De quoi s'agit-il ?

Allons-nous vers un réchauffement ou un refroidissement climatique ? © Chris Reynolds, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0

On parle de refroidissement climatique lors d'un changement de climat.

Le refroidissement climatique : un phénomène périodique

Ce changement de climat a eu lieu régulièrement par le passé, et l'on sait que depuis 600 ans, des refroidissements climatiques se sont produits de façon régulière. Cet évènement naturel n'a aucun lien avec le réchauffement climatique qui, lui, est causé par l'Homme.

Le refroidissement climatique : une théorie scientifique

Plus qu'un évènement périodique naturel, le refroidissement climatique est aussi une théorie scientifique. Certains prédisent, en effet, qu'une période de grand froid aura lieu dans quelques années.

Face au refroidissement d'une bonne partie du monde, cette théorie née dans les années 1970 a refait surface. Il y a donc, d'un côté, les partisans du Global Warming, à savoir le réchauffement de la planète, et, de l'autre, ceux du Global Cooling, qui signifie donc « refroidissement de la planète ». Pour l'instant, la thèse d'un refroidissement climatique n'a toujours pas été validée.

On appelle « climatosceptiques » ceux qui ne croient pas en la faute de l'Homme concernant le réchauffement climatique, qui la minimisent et qui remettent en cause l'importance des conséquences de l'activité humaine.

Cela vous intéressera aussi

COP 21 : pourquoi lutter contre le réchauffement climatique ?  La limite des 2 °C a été fixée en 2009 lors du sommet de Copenhague, entre les états participants et la communauté scientifique. L’idée étant de limiter les dégâts du réchauffement climatique au maximum. Dunod a interviewé Jean Jouzel, vice-président du groupe scientifique du Giec, et Olivier Nouaillas, journaliste à l'hebdomadaire La Vie, à propos de leur livre traitant du sujet : Quel climat pour demain ?