Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un formidable gisement de pierre précieuse découvert en Tanzanie Une équipe de mineurs tanzaniens a récemment mis au jour les plus gros fragments de tanzanite jamais excavés. Ceux-ci ont été vendus pour plusieurs millions d'euros.

Couramment appelé « mica blanc », la muscovite est un minéral très courant que l’on retrouve habituellement dans la composition des roches magmatiques et métamorphiques. Elle se présente le plus souvent sous la forme de petites paillettes aux reflets nacrés.

La muscovite fait partie de la famille des silicates et plus spécifiquement des phyllosilicates. Sa composition est KAl2(AlSi3O10)(OH,F)2. Ce minéral fait partie de la famille des micas, dont il est le représentant le plus commun.

Caractéristiques principales

De couleur claire, la muscovite peut prendre de nombreuses teintes allant de l’incolore au blanc, au vert en passant par le jaune, le rose ou encore le violet en fonction de sa composition chimique précise. Les cristaux sont transparents à translucides. La muscovite se caractérise par une faible dureté (2,5 sur l’échelle de Mohs), qui fait qu’elle peut facilement être rayée avec l’ongle. Mais l’un des critères principaux d’identification est son clivage parfait suivant un plan particulier. Les cristaux se débitent ainsi très facilement en multiples feuillets d’une extrême finesse.

Muscovite rouge (Alurgite). © Didier Descouens, <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 4.0
Muscovite rouge (Alurgite). © Didier Descouens, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0

Cette particularité vient de l’agencement atomique propre aux phyllosilicates, qui présentent une structure en feuillet alternant des couches composés de tétraèdres de AlSi3 et des couches composées d’octaèdres de Al2.  

Minéral fragile, la muscovite est le plus souvent retrouvé sous la forme de fines paillettes, mais elle peut former de grands cristaux tabulaires dont les plus grands jamais trouvés peuvent mesurer plusieurs mètres de long. Les cristaux peuvent souvent former des macles très esthétiques.

Macles de muscovite. © Rob Lavinsky, iRocks.com, <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 3.0
Macles de muscovite. © Rob Lavinsky, iRocks.com, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Utilisation

Les caractéristiques de la muscovite font que ce minéral a longtemps été utilisé comme substitut au verre, notamment pour les vitres des fourneaux. Le nom de muscovite trouve d’ailleurs sa source dans le terme latin vitrum muscovitivum, autrement dit le « verre de Moscou ». Ce minéral aurait cependant été utilisé depuis le IIe siècle avant J.C., notamment par les Indiens d’Amérique, pour la conception de bijoux et d’objets spirituels.

Plus récemment, la muscovite a trouvé de nombreuses applications dans l’industrie électrique et électronique en raison de ses propriétés mécaniques, diélectriques et thermiques.  

Présence dans les roches

La muscovite s’observe généralement facilement dans les granites. Elle est aussi présente dans certaines roches métamorphiques dont elle peut être le minéral principal, comme dans les schistes micacés.