Le cyprès de Lawson est un grand conifère qui, dans sa région d'origine, peut atteindre 60 m de hauteur et 30 m en Europe.

Cyprès de Lawson. © andreasbalzer, Flickr CC by nc 2.0

Cyprès de Lawson. © andreasbalzer, Flickr CC by nc 2.0

Appellations

Le cyprès de Lawson (Chamaecyperis lawsoniana), de la famille des cupressacées, s'appelle également « faux cyprès ».

Description botanique du cyprès de Lawson

Il s'agit d'un arbre droit au port cylindrique et dont la pousse terminale est toujours recourbée. Son écorce, d'abord brun-rouge, devient ensuite brunâtre. Son feuillage, en écailles comme le thuya, est de couleurcouleur vert bleuté. Il s'agit d'une espèceespèce monoïque dont les fleurs mâles sont de petits chatons terminaux rouges, puis jaunes, tandis que ses fleurs femelles se présentent sous la forme de petits cônescônes globuleux, verdâtres, puis bruns. Les cônes de cette espèce, globuleux et mesurant 6 à 10 mm, disposent d'écailles clavicornes et faiblement mucronées.

<em>Chamaecyperis lawsoniana. </em>© axelkr, Flickr CC by 2.0

Chamaecyperis lawsoniana. © axelkr, Flickr CC by 2.0

Origines 

Cette espèce provient de l'Ouest des États-Unis. Elle a été introduite d'abord en Écosse par un botanistebotaniste de cette région, Charles Lawson, puis en France en 1854.

Exigences culturales du cyprès de Lawson

Le cyprès de Lawson se contente d'un sol argileux et humide et apprécie les terrains ensoleillés. Il tolère difficilement les sols secs.

Utilisation 

Cet arbrearbre est avant tout cultivé pour ses facultés ornementales. On l'utilise également pour former des haieshaies et en menuiserie, son boisbois étant léger, résistant et durable.

Auteur : Michel CaronMichel Caron