Séismes en Californie : une faille s'est formée, visible depuis l'espace !

Classé sous :tremblement de terre , image du jour , Observation de la Terre

[Image du jour] La semaine dernière, la Californie a été secouée par deux puissants séismes. Jeudi 4 juillet, un séisme de magnitude 6,4 sur l'échelle ouverte de Richter touchait la région de Searles Valley, suivi le lendemain d'un autre bien plus puissant de magnitude 7,1 à Ridgecrest, une ville de 28.000 habitants et située à environ 200 km au nord-est de Los Angeles. Ce tremblement de terre est aussi le plus puissant qui a frappé le sud de la Californie ses vingt dernières années. On ne déplore pas de victime, seulement des dégâts matériels, et aucun dommage majeur sur les infrastructures n'a été signalé.

Ce séisme a également ouvert une fissure dans la zone proche de l'épicentre à Ridgecrest. Celle-ci a pu être photographiée par les microsatellites de la constellation Planet, évoluant en orbite basse à 500 kilomètres d'altitude. Les images prises avant le séisme, le 4 juillet, et après, le 6 juillet, montrent une fissure traversant le désert, mais aussi une autoroute à la hauteur de Trona, dans le comté de San Bernardino. Cette faille a été estimée à environ 45 km de long, d'après le géologue Sotiris Valkaniotis. Elle s'étend à une certaine distance d'une zone qui, apparemment, retenait de l'eau auparavant. Les modèles d'érosion sur le sable du désert indiquent qu'une partie de cette eau a été aspirée.

À la suite du tremblement de terre survenu le 5 juillet 2019 en Californie, les satellites Planet ont photographié la faille apparue au niveau de l’épicentre à Ridgecrest. © 2019 Planet Labs, Inc.