Des tortues imbriquées naissent sur une plage rendue déserte par le confinement

Classé sous :tortue marine , menaces sur la tortue imbriquée , reproduction de la tortue imbriquée

Dimanche dernier, 97 petites tortues imbriquées (Eretmochelys imbricata) sont nées sur une plage désertée de l'état de Pernambouc, au Brésil. Elles ont rejoint l'océan Atlantique loin de la foule, car les rassemblements sur les plages brésiliennes sont désormais interdits pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Seuls des photographes et des fonctionnaires autorisés ont pu admirer et immortaliser ce spectacle rare. Roberto Couto, secrétaire environnemental de la ville de Paulista était présent au moment de l'éclosion des tortues. « C'est vraiment beau, car on peut voir l'instant précis où elles sortent des œufs et observer leur petit défilé sur la plage », raconte-t-il à The Guardian.

Les tortues imbriquées sont considérées comme étant en danger critique d'extinction. Chaque année, des centaines d'entre elles viennent pondre leurs œufs sur les plages de la côte est du Brésil. Si tout va bien pour elles, les petites tortues imbriquées grandiront et, une fois adulte, mesureront jusqu'à 110 centimètres de long pour près de 85 kilogrammes.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Prefeitura do Paulista (@prefeiturapaulista) on

Près d'une centaine de tortues imbriquées ont rejoint l'Atlantique depuis une plage déserte de l'est du Brésil. © Mairie de Paulista