Qui, des oiseaux ou des dinosaures, a volé le premier ?

Classé sous :oiseaux , dinosaure , Évolution

Il y a fort longtemps, un groupe de dinosaures nommés les Paraves s'est scindé en deux clades : celui des avialiens -- les ancêtres des oiseaux modernes -- et celui des déinonychosaures. Encore aujourd'hui, il reste des incertitudes sur la façon dont le vol motorisé, a contrario du vol plané, est apparu dans cette évolution.

Des scientifiques ont tenté d'analyser cette énigme d'une nouvelle façon. En reconstituant l'état ancestral de ces espèces via deux critères estimant leur potentiel de vol motorisé : la charge de l'aile et la portance spécifique. Leur étude, publiée dans Current Biology, précise les espèces de dinosaures chez lesquelles un vol précoce aurait pu pointer le bout de l'aile.

Ce potentiel aurait émergé au moins trois fois chez les théropodes. Dont une fois chez les avialiens, et deux fois chez les dromaeosauridés (un sous-groupe des déinonychausaures). « La capacité de vol plané de certains dromaeosauridés est bien établie, affirme Michael Pittman, coauteur de l'étude, c'est pourquoi trouver au moins deux origines du potentiel de vol motorisé chez les dromaeosauridés est vraiment passionnant ».

L'arbre évolutif qui en ressort « va à l'encontre du modèle simple et linéaire de l'évolution des origines des oiseaux, et présente à la place un rayonnement explosif de dinosaures à plumes expérimentant » de nouvelles façons de se déplacer grâce à leurs ailes, explique Hans Larsson, coauteur de l'étude.

Les espèces en vert auraient eu le potentiel de voler. Et non seulement de planer. Tandis que les espèces en orange auraient été proches de ce potentiel de vol motorisé. © Julius Csotonyi