Groenland : un iceberg de la taille de Paris se détache de la banquise

Classé sous :Environnement , iceberg , décrochement d'iceberg

Un iceberg d'une superficie supérieure à celle de Paris s'est détaché de la banquise groenlandaise, a annoncé le Geological Survey of Denmark and Greenland (Geus) lundi. Avec une aire de plus de 100 kilomètres carrés, ce nouveau territoire représente deux tiers de la glace perdue par la plate-forme de la région sur ces 20 dernières années. Cette nouvelle alarme les chercheurs qui appellent à agir rapidement pour endiguer l'étiolement progressif et rapide de la plus grande barrière de glace arctique restante.

Grâce aux données satellites, les chercheurs ont pu estimer que la perte de glace au Groenland aurait été multipliée par sept en seulement 20 ans : de 34 milliards de tonnes par an en 1992 à 247 milliards entre 2012 et 2016. Ce phénomène est un indicateur incontestable de la dangereuse progression du réchauffement climatique, et a pour conséquence la hausse du niveau de la mer, impactant directement les communautés côtières, victimes d'inondations, de l'érosion des littoraux, et de la multiplication des tempêtes telles que les typhons et les ouragans.

Un iceberg d'une superficie égale à celle de Paris s'est détaché de la barrière de glace groenlandaise en septembre 2020 © ESA
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La rupture spectaculaire du glacier Helheim au Groenland  Spectacle impressionnant de la nature : un iceberg se détache de l’immense glacier Helheim au Groenland. Long de plus de 6 km, sa dérive vers l’océan n’est pas sans inquiéter les scientifiques qui l’observent. La fonte des glaces s’accélère au Groenland mais aussi en Antarctique.