L’extraordinaire renaissance des baleines à bosse

Classé sous :baleine , baleine à bosse , extinction

Fragilisées par une chasse intensive, les baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) avaient presque disparu de la zone sud de l’Atlantique. Au début des années 1900, quelque 25.000 individus avaient été capturés en à peine plus de dix ans. Résultat, à la fin du XXe siècle, la région ne comptait guère plus de 450 baleines à bosse.

Des mesures de protection ont alors été prises. Et une étude menée par des chercheurs de l'université de Washington (États-Unis) -- basée sur des données aériennes et en mer -- révèle aujourd'hui que la population s'établit désormais à quelque 25.000 individus. Une récupération dont la rapidité dépasse les espérances. Le signe, peut-être, que les baleines à bosse sont plus résiliantes que prévu. Mais seule une surveillance à long terme pourra venir éclairer réellement le phénomène.

D'autant que cette bonne nouvelle pour le cétacé à fanons ne l'est peut-être pas pour tous. Car le retour en masse des baleines à bosse dans l'Atlantique sud pourrait impacter l'écosystème local. En premier lieu, les populations de krill dont elles raffolent.

Selon des chercheurs de l’université de Washington (États-Unis), il y aurait aujourd’hui de nouveau presque autant de baleines à bosse dans l’Atlantique sud qu’avant le début de leur chasse intensive. © ArtTower, Pixabay License