Un incroyable ver à trois sexes dans le lac Mono

Classé sous :animaux , nématode , vers nématodes

Le lac Mono, c'est un lac du désert de la Sierra Nevada (États-Unis). Un lac extrêmement salé -- trois fois plus que l'océan -- et alcalin -- avec même un pH montant jusqu'à 10 -- peu propice à abriter une vie complexe. Hors bactéries et algues, seules deux espèces semblaient y avoir élu domicile. Mais des chercheurs de Caltech (États-Unis) viennent d'y découvrir une nouvelle espèce de ver tout à fait incroyable.

Le ver à trois sexes identifié par les chercheurs de Caltech (États-Unis) porte également ses petits dans son corps, à la manière d’un kangourou. © Caltech

Auanema sp. -- c'est son nom provisoire -- se présente sous trois sexes différents : mâles et femelles naissent au début du cycle de reproduction et hermaphrodites ensuite. Les chercheurs imaginent que le fait de posséder à la fois des individus mâles et femelles et hermaphrodites assure à l'espèce d'une part de maintenir une certaine diversité génétique et d'autre part, la capacité à se propager dans de nouveaux environnements.

Auanema sp. peut aussi survivre à 500 fois la dose d’arsenic mortelle pour un être humain. Ce qui n'empêche pas ce ver, au grand étonnement des chercheurs, de survivre dans des conditions classiques de laboratoire. Seuls quelques extrémophiles en sont capables.

Les chercheurs ont en réalité découvert dans le lac Mono pas moins de huit nouvelles espèces de nématodes différentes. Toutes considérées comme extrémophiles. © ArtTower, Pixabay License