Chez les termites, la vie de couple améliore la survie, y compris entre mâles. © chakkrachai nicharat, Shutterstock

Planète

La sexualité débridée des termites mâles célibataires

ActualitéClassé sous :zoologie , sexualité animale , termite

Pour les termites mâles, vivre en couple homosexuel vaut mieux que de rester dans la solitude. C'est ce que démontrent des chercheurs japonais dans une étude originale. Et pour les femelles ? L'investigation reste à mener.

Au laboratoire d'écologie des insectes de Kyoto, deux entomologistes ont organisé la vie de termites de telle sorte que, parfois, les femelles manquent. Que vont faire les mâles devant cette pénurie ? Ils se pacsent. Comme un couple hétérosexuel, ils se fabriquent un nid et y vivent dans l'intimité. Mais pourquoi ? Les relations homosexuelles sont observées chez de nombreux animaux. Elles sont parfois la conséquence d'une erreur de jugement sur le genre de l'autre, et, dans tous les cas, restent sans lendemain. Cette observation de couples pérennes chez les termites, publiée dans Animal Behaviour, est donc surprenante, d'autant que certains mâles ainsi accouplés abandonnent carrément la recherche de femelles.

Les scientifiques ont découvert un avantage à cette liaison entre mâles : la survie de chaque individu est plus longue pour les termites en couple que pour les solitaires. L'évitement des prédateurs serait plus efficace, en particulier parce que la recherche de femelles, expose davantage les insectes à cause des déplacements qu'elle impose. La nidification entre mâles est d'ailleurs plus fréquente dans les milieux où la prédation est plus forte, rapportent les chercheurs.

De plus, cette attente paisible dans le confort protecteur d'un foyer laisse une chance d'accouplement. Si un couple hétérosexuel s'installe dans le voisinage, il est en danger. L'un des mâles homo risque de l'attaquer, de tuer le mâle hétéro et de s'emparer de la femelle. Les chercheurs japonais disent avoir ainsi démontré l'intérêt, dans certaines conditions écologiques, de former des couples entre individus de même sexe.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Les drosophiles privées de sexe aiment l'alcool  Des mâles drosophiles ayant été préalablement privés de relations sexuelles vont ensuite se diriger préférentiellement vers une source alimentaire fortement concentrée en alcool.