Le satellite Image à bord de son lanceur. © Nasa

Planète

Nasa : un satellite perdu depuis 12 ans retrouvé… par un astronome amateur !

ActualitéClassé sous :Terre , magnétosphère terrestre , Nasa

Un astronome amateur a retrouvé le satellite Image, perdu par la Nasa. Alors qu'il cherchait le satellite espion Zuma, lancé début janvier et dont on ne sait pas ce qu'il est devenu, ce bon observateur est tombé par hasard sur cette antiquité, dont le développement remonte à vingt ans. Du coup, il ne sera pas simple de communiquer avec lui.

La Nasa a retrouvé le satellite d'observatoire de la Terre Image qu'elle avait perdu en juin 2005. Tout le mérite en revient à Scott Tilley, un astronome amateur dont le hobby est de traquer les satellites, particulièrement ceux destinés à l'espionnage. Il l'a découvert par hasard en cherchant le satellite espion américain Zuma, lancé le 7 janvier 2018 par le Falcon 9 de SpaceX et qui serait jamais arrivé en orbite.

Alertée, la Nasa a utilisé pas moins de cinq antennes distinctes pour s'assurer que le signal capté par l'astronome amateur était bien celui d'Image. Une première analyse des données reçues indique que le système de contrôle du satellite est opérationnel. Ce qui laisse penser que son contrôle pourrait être repris.

Le satellite Image est un peu vieux : difficile de communiquer avec lui

Ces prochains jours, le Centre spatial Goddard va s'affairer à décoder les données reçues pour en savoir plus sur l'état général du satellite. L'affaire devrait durer une à deux semaines. En effet, les logiciels et le système d'exploitation de ce satellite sont aujourd'hui dépassés et ne sont plus utilisés par la Nasa. De plus, le centre de contrôle d'Image n'existe évidemment plus, ce qui nécessite une « ingénierie inverse » importante pour décoder le signal du satellite.

Si le contrôle du satellite est repris, la Nasa activera sa charge utile et vérifiera si les instruments sont en état de fonctionner. Si c'est le cas, elle décidera de l'intérêt de débuter de nouvelles observations. Image a été lancé en mars 2000 pour une mission initiale de deux ans qui consistait à imager la magnétosphère terrestre et produire les premières cartes de la plasmasphère, une région constituée de particules chargées, située à l'intérieur de la magnétosphère. Depuis cette date, la connaissance de cette région et son champ magnétique, qui nous protège du vent solaire, a considérablement progressé.