Le Potter Park zoo a accueilli une naissance exceptionnelle, celle d'un rhinocéros noir. © Potter Park Zoo

Planète

Rarissime : un rhinocéros noir est né la veille de Noël

ActualitéClassé sous :Rhinocéros noir , rhinocéros , braconnage

Le 24 décembre 2019, le zoo de Potter Park a accueilli une naissance exceptionnelle, celle d'un bébé rhinocéros noir. Pour protéger cette espèce, gravement menacée d'extinction, un vaste programme de conservation a été mis en place.

En 100 ans, cet évènement n'est survenu qu'une seule fois, et ce fut dans la nuit du 24 décembre 2019. Pour la première fois depuis sa création, le Potter Park Zoo dans l'état du Michigan (États-Unis) a assisté à la naissance d'un rhinocéros noir. Dans le monde, la naissance d'un rhinocéros noir en captivité a lieu moins de deux fois par an. Ces nouveau-nés sont essentiels pour la conservation de l'espèce.

En effet, Diceros bicornis est en danger critique d'extinction, d'après l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). En 1970, environ 70.000 individus gambadaient en Afrique. En 1995, ils n'étaient plus que 2.500. Mais depuis, leur population grandit doucement, et atteint entre 5.000 et 6.000 membres aujourd'hui.

Ces rhinocéros vivent principalement au crépuscule et durant la nuit. Le jour, ils dorment à l'ombre ou prennent des bains de boue, ce qui les rend particulièrement vulnérables au braconnage. Le braconnage ainsi que la perte de son habitat sont d'ailleurs les principaux dangers pour sa survie.

Les premiers pas du jeune rhinocéros noir au zoo de Potter Park. © Potter Park Zoo, Facebook

Les zoos participent à un plan de survie des espèces

Pour protéger le patrimoine génétique des rhinocéros noirs, le zoo de Potter Park a pris part au Species Survival Plan de l'Association des zoos et aquariums. Ce programme comporte plus d'une cinquantaine de rhinocéros noirs, dispersés dans différents zoos. L'un d'eux, Phineus, a été désigné pour s'accoupler avec Doppsee, la rhinocéros de Potter Park, en 2017. Après 15 mois de grossesse, celle-ci a donné naissance à cet heureux évènement.

Chaque Species Survival Plan comprend un programme de reproduction et de transfert, afin d'assurer la durabilité d'une population saine, génétiquement diversifiée, et variée démographiquement, au sein des zoos. Néanmoins, le programme ne semble pas viser à réintroduire ces individus dans leur milieu d'origine.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !