Planète

Fossile du premier marcheur

ActualitéClassé sous :paléontologie

-

Un fossile, mis à jour en 1971 dans des dépôts calcaires du nord de Dumbarton en Ecosse, considéré jusqu'alors comme étant celui d'un poisson, serait en fait celui du pied le plus primitif à avoir foulé le sol.

Les restes de squelette découverts sont les plus anciens à contenir des os dont les caractéristiques permettaient de se mouvoir sur terre. C'est ce qui ressort aujourd'hui, une fois le fossile suffisamment dégagé de la roche qui l'enveloppait. Il appartiendrait à un animal ayant vécu il y a 345 millions d'années.

Cet animal a été classifié comme Pederpes finneyae. Il mesurait environ un mètre de long, ses membres étaient petits et son crâne, celui d'un prédateur, imposant. Il ressemblait à un crocodile un peu disgracieux. Les plus anciens tétrapodes vivaient durant le Dévonien, il y a plus de 360 millions d'années. Leurs fossiles témoignent du fait qu'il s'agissait clairement de créatures aquatiques. Ils évoluaient probablement juste en dessous de la surface de l'eau. Les tétrapodes ultérieurs, vivant durant le Carbonifère supérieur il y a 340 millions d'années, ressemblaient aux amphibiens modernes. Leurs appendices étaient suffisamment évolués pour leur permettre de marcher aisément sur terre. Il s'agissait de véritables terriens. Pederpes finneyae se situe entre ces deux catégories de tétrapodes. Il était apte à faire des incursions sur terre.

Le fossile comble un trou de 20 millions d'années dans la succession des fossiles de tétrapodes. Il illustre comment la vie sur terre a réalisé la transition entre les créatures purement aquatiques et les créatures capables de faire des incursions sur les rives, a déclaré le Dr Jenny Clack, qui a étudié le fossile. La revue Nature a publié les recherches sur le sujet.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi