Planète

Quinzaine du commerce équitable : les 8 chiffres clés à retenir

ActualitéClassé sous :développement durable , Homme , Quinzaine du commerce équitable

-

Apparu il y a à peine plus de dix ans, le commerce équitable fait maintenant partie de notre quotidien. C'est à l'occasion de sa quinzaine que nous allons revenir en chiffres et en faits sur un label qui fait son chemin. 

Sortie d'école dans la zone d'une coopérative certifiée Max Havelaar près de Caranavi, dans les Yungas. Grâce au commerce équitable, les producteurs de café ont vu leurs revenus passer de 400 euros en moyenne à 2.200 euros. Le plus souvent, l'un des premiers investissements qu'ils font avec ce surplus est de financer des études pour leurs enfants. © Max Haaveler - Photo Bruno Fert - Tous droits réservés

Les chiffres clés

  • La notoriété du commerce équitable est passée de 9 % en 2000 à 98 % en 2010.
  • Plus des deux tiers des Français se disent proches des valeurs portées par le commerce équitable (retrouvez l'interview audio de Rosa qui explique son travail).
  • En 2010, le commerce équitable labellisé a généré un chiffre d'affaires de 303 millions d'euros.
  • La croissance du secteur est de 5 %.
  • Plus d'1,5 million de producteurs et travailleurs bénéficient de ce circuit.
  • En comptant leurs familles, cela représente environ 8 millions de personnes en Afrique, en Asie et en Amérique latine.
  • En France, les produits les plus vendus sont le café et le thé (48 % du total), le coton (15 %), les chocolats, biscuits et confiseries (11 %), les fruits (10 %), les pâtes, le riz et les plats préparés (4 %).
  • Les deux tiers des ventes se font en grandes surfaces. Le reste a lieu dans des circuits spécialisés : cafés, hôtels, restaurants, vente à emporter, consommation d'entreprises.
Le café est l'un des produits les plus connus du commerce équitable. © infos-commerce-equitable.com

Consommer responsable, qu'est-ce que c'est ?

Selon la Plateforme pour le commerce équitable (PFCE), consommer durable, c'est s'appuyer sur cinq piliers fondamentaux : 

  • s'engager pour défendre une production et une alimentation durable pour tous ;
  • remettre l'Homme et l'environnement au centre de l'économie et des échanges ;
  • garantir aux producteurs d'ici et d'ailleurs une juste rémunération ;
  • refuser d'ignorer la situation de ceux qui sont géographiquement loin de nous mais dont les produits font notre quotidien ;
  • être solidaire au-delà des frontières.

Et parce que le commerce équitable, c'est aussi un autre regard sur le monde, partez en Colombie pour découvrir une aventure étonnante. Écoutez également ce qu'en pensent Haru, Matsini et Manuel, des paysans amérindiens.  

Cela vous intéressera aussi