Ceci est un pommeau de douche, nous explique Nebia. Vendu près de 300 dollars (270 euros), il pourrait réduire de 757 milliards de litres par an la consommation en eau des Californiens. © Nebia

Planète

En bref : Nebia, le pommeau de douche pour économiser l'eau

ActualitéClassé sous :développement durable , pomme de douche , pommeau de douche

Une start-up de San Francisco propose une sorte de brumisateur en guise de pommeau de douche. Intérêt : réduire la quantité d'eau consommée pour un résultat identique, affirment ses concepteurs. Dans une Californie en proie à une terrible sécheresse, le projet, assorti d'une levée de fonds sur le Web, rencontre un grand succès et emporte l'adhésion, médiatisée, de plusieurs grands noms de la Silicon Valley, de Tim Cook à Eric Schmidt.

Forte du soutien de grands noms de la Silicon Valley, Nebia ambitionne de « révolutionner le pommeau de douche » pour réduire drastiquement la consommation d'eau, un thème vendeur en pleine sécheresse en Californie. Lancé sur le site de financement participatif Kickstarter, le projet de la start-up californienne a atteint en quelques heures son objectif de levée de fonds de 100.000 dollars (90.000 euros) et les promesses de financement atteignent aujourd'hui près de deux millions de dollars (1,8 million d'euros).

« La campagne sur Kickstarter est un déluge de soutien et d'intérêt en provenance du monde entier », a indiqué Philip Winter, patron et cofondateur de Nebia, qui dit vouloir  « changer la manière dont les gens pensent à l'eau dans leur vie quotidienne et en économiser 70 % ». Cette pomme de douche semble en effet moins punitive que Uji, imaginée par l'université Tufts, aux États-Unis, et qui émettait une lumière rouge au bout de huit minutes. Le principe de Nebia consiste à atomiser l'eau en millions de minuscules gouttelettes, ce qui permettrait de multiplier par dix la surface de contact par rapport aux pommeaux de douche classiques, et donc d'utiliser moins d'eau. Si tous les Californiens s'y convertissaient, les économies se chiffreraient à quelque 757 milliards de litres d'eau et presque quatre milliards de dollars par an (3,6 milliards d'euros), font valoir ses inventeurs.

Nebia, basée à San Francisco, dit avoir mis plus de cinq ans pour développer son pommeau permettant d'économiser l'eau de la douche. Il a été testé ces douze derniers mois sur les campus des géants technologiques Apple et Google ainsi que sur celui de l'université de Stanford. La start-up dit compter déjà parmi ses investisseurs le patron d'Apple, Tim Cook, la fondation familiale du président du conseil d'administration de Google, Eric Schmidt, ou encore l'un des accélérateurs de start-up les plus réputés de la Silicon Valley, Y Combinator. Le pommeau de douche de Nebia est en prévente sur Kickstarter au tarif réduit de 299 dollars (270 euros), pour une livraison estimée à mai 2016.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi