Planète

En bref : Léo le maniaque panique face à notre consommation d'eau

ActualitéClassé sous :développement durable , Commission Européenne , Internet

Léo le maniaque vient de débarquer sur le Net. Ce seau qui consulte un psychiatre est le héros d'une nouvelle vidéo de sensibilisation lancée par la Commission européenne dans le cadre de la campagne « Generation Awake ! ». Elle veut nous faire réfléchir sur la problématique du gaspillage de l'eau.

Chaque habitant européen consomme en moyenne 16 tonnes de matériaux par an (dont 6 tonnes seraient gaspillées)... et la moitié finit en décharge. Ce simple fait souligne le besoin de mettre en place des comportements durables de gestion des ressources au sein de la population. Espérons que Léo le seau et son psychiatre pourront nous y aider. © GenerationAwake

La Commission européenne a diffusé sur Internet, ce mardi 22 mai, un nouveau clip dans lequel elle met en scène un petit personnage, un seau, qui invite les Européens à s'interroger sur leur consommation d'eau.

Léo le maniaque a été mis en scène par la Commission européenne pour nous faire réfléchir sur la manière dont nous consommons l'eau. Plusieurs idées permettant de limiter le gaspillage de cette ressource sont disponibles sur le site de l'initiative. © GenerationAwake, Youtube

Léo le maniaque ne supporte plus de voir l'eau gaspillée et se confie à un psychiatre. Ce clip ludique est censé rappeler l'importance de la préservation des ressources en eau, que ce soit lors du brossage des dents ou à l'heure de la douche (à préférer au bain).

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la campagne « Generation Awake ! », lancée en octobre 2011, dont l'objectif est de mettre en garde les Européens contre les dangers de la consommation non responsable. D'autres actions seront menées, comme un concours de la meilleure vidéo, ou encore des événements en direct, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas ou en Roumanie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi