Souvent source de réconfort et d’écoute, l’aide-soignant a une relation très particulière avec le malade. © koszivu, Fotolia.

Santé

Aide-soignant

MétierClassé sous :médecine , Métiers médicaux , service hospitalier

Personnel indispensable au bien-être des patients, le métier d'aide-soignant est exigeant et enrichissant. Au contact direct des personnes hospitalisées, il apporte réconfort, écoute et aide physique au malade. L'aide-soignant est là pour améliorer le quotidien des patients durant leur prise en charge.

L'aide-soignant a pour missions de s'occuper de l'hygiène et du confort des personnes hospitalisées. Aide à la toilette, à s'habiller, à se nourrir, prise de température ou de pouls font partie des tâches quotidiennes de l'aide-soignant. Il vérifie par ailleurs la préparation des plateaux-repas avant distribution pour chaque patient, et peut être amené à faire du nettoyage dans les chambres et à changer la literie.

Il apporte également un énorme soutien moral aux patients, dont il est très proche. Agissant en collaboration et sous la responsabilité de l'infirmier, l'aide-soignant ne peut en revanche donner aucun médicament aux malades. L'aide-soignant est très important dans le confort physique et moral de la personne hospitalisée. En contact avec la famille également, l'aide-soignant peut aussi avoir un rôle de confident, de conseiller et de soutien psychologique.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le travail d'aide-soignant n'est pas facile tous les jours. Plusieurs qualités sont requises dans ce métier :

  • être passionné par son métier ;
  • aimer le contact avec les gens et avoir le sens de l'écoute ;
  • savoir détecter une situation d'urgence ;
  • maîtriser les règles de sécurité et d'hygiène ;
  • avoir une bonne condition physique et une bonne résistance au stress ;
  • être patient et diplomate ;
  • savoir s'adapter à chaque patient ;
  • aimer le travail en équipe.
L’aide-soignant aide notamment les patients à exécuter les gestes quotidiens comme la toilette ou l’habillement. © David Pereiras, Fotolia.

Les conditions de travail

Le métier d'aide-soignant nécessite d'avoir une bonne condition physique car il travaille debout et doit aider régulièrement les patients à s'asseoir ou se mettre debout. Une forte capacité de résistance au stress et une forme morale sont également nécessaires. Les horaires de travail sont étendus et vous êtes amené à travailler les weekends, les jours fériés, de jour comme de nuit. Il peut exercer dans des hôpitaux, des cliniques, mais aussi dans des maisons de retraite, des établissements de soins, des centres communaux, centres d'accueil pour personnes handicapées...

Comment devenir aide-soignant ?

Le diplôme d'Etat d'aide-soignant (DEAS est obligatoire pour exercer ce métier. L'admission se fait sur concours sans condition de diplôme au préalable. Le bac Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) permet néanmoins de bien se préparer à ce métier.

Le salaire d’un aide-soignant

Un aide-soignant débutant gagne environ entre 1200 et 1400 euros bruts par mois dans le secteur public. Après plusieurs années d'expérience, son salaire avoisine les 1900 euros bruts, hors primes et indemnités.

Les perspectives d’évolution d’un aide-soignant

Après trois années d'expérience, l'aide-soignant peut se présenter aux formations d'infirmier, de laborantin d’analyses médicales, de moniteur éducateur. Il peut également se tourner vers un poste d'assistant dentaire sans formation complémentaire, ou bien passer le diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture.

Entreprises qui emploient des aides-soignants

  • EHPAD ;
  • cliniques ;
  • centres hospitaliers ;
  • institut Claudius Regaud ;
  • associations.
     

Maman, je suis en charge de m'occuper des patients pour leur rendre leur séjour en soin plus confortable. Je les aide à manger, à se lever, dans leurs gestes d'hygiène quotidienne, je vérifie les chariots repas... Je ne leur prodigue aucun soin, à part de temps en temps un changement de pansement ou une prise de température, mais je suis là pour leur accorder du temps et surtout de l'écoute. Je suis là aussi pour soigner les maux avec des mots...