Cela vous intéressera aussi

La piscine naturelle est un nouveau concept de piscine « bio ». Pas de produits chimiques, un entretien presque inexistant... Vous êtes séduit par la constructionconstruction d'une piscine écologique ? Voici les étapes à suivre.

1) Choisir l'emplacement de la piscine naturelle

Veillez à ce qu'une partie de votre piscine soit à l'ombre afin de limiter la prolifération des algues à cause des UVUV. Prenez aussi en compte la nature du sol : un sol argileux se prête particulièrement à ce type de piscine.

2) Réaliser le terrassement

Creusez votre piscine. Pour cela, vous devrez déplacer des tonnes de terreterre avec une minipelleteuse. Aménagez un petit bassinbassin (lagunagelagunage) plus haut que le bassin de baignade pour accueillir les plantes. Par exemple, creusez le lagunage à 1,20 m et la zone de baignade à 2 m. Séparez les deux bassins par un petit murmur s'élevant à 10 cm sous la surface.

3) Poser une membrane d'étanchéité

Appliquez la membrane d'étanchéitéétanchéité et recouvrez le fond d'un lit de roches volcaniquesroches volcaniques ou de gravier.

4) Remplir la piscine naturelle

Cette opération requiert de la patience puisqu'une piscine naturelle se remplit avec de l'eau de pluie.

5) Planter le lagunage

Ce sont les plantes qui vont assurer la filtrationfiltration de la piscine en assimilant les matièresmatières organiques. Parmi les plantes qui composent le lagunage, vous pouvez choisir le nénuphar jaunenénuphar jaune, la sagittaire double ou encore la pesse d'eau.

6) Installer une pompe de circulation

Cette pompe évite à l'eau de stagner en favorisant l'échange entre les deux bassins. Placez-la à l'endroit le plus profond de la piscine. Il vous faudra attendre 4 mois avant de pouvoir profiter de votre piscine, le temps que l'équilibre écologique soit en place.

À savoir : vous n'avez pas besoin de permis de construire si la profondeur de la piscine n'excède pas 2 m et que la surface n'excède pas 100 m².