Le géant suédois du mobilier s'associe à une start-up américaine pour commercialiser un meuble tout-en-un qui se transforme en lit, en bureau ou encore en canapé selon les besoins de l'utilisateur. Le tout est robotisé et pilotable d'un seul doigt.

Cela vous intéressera aussi

C'est peut-être en regardant Transformers que Ikea a décidé de lancer « Rognan », un meuble modulable. Modulable mais surtout... robotisé puisque le géant suédois s'est associé à Ori Living, une société américaine spécialisée justement dans les meubles robotisés.

À monter dans le salon, Rognan est un meuble 4-en-1 puisqu'il se transforme en canapé, en lit, en armoire ou en bureau ; en penderie, il peut aussi faire office de séparationséparation, et ainsi diviser une pièce entre un coin salon et un autre pour le bureau. La nouveauté est qu'il s'agit d'un meuble robotisé dont les transformations s'effectuent à l'aide d'un panneau tactile.

Rognan © Ikea Today on Vimeo.

Un gain de 8 m2

Pas besoin de gros bras, de notice ou de se creuser la tête, le meuble passe du bureau au lit tout seul en fonction de l'icôneicône sélectionnée sur le petit panneau de contrôle. Le tout en tenant compte de l'espace réduit de la pièce puisque Ikea vise essentiellement les personnes qui vivent en ville dans des studios ou, plus généralement, dans des appartements de petite taille. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'enseigne a choisi de lancer son meuble dès 2020 au Japon et à Hong Kong, deux mégalopoles où la densité est énorme en centre-ville.

Interrogée par The Verge, Seana Strawn, conceptrice produit chez Ikea, explique qu'au lieu de « faire des meubles plus petits, nous transformons les meubles pour qu'ils s'adaptent aux fonctions dont vous avez besoin à un moment précis. Quand vous dormez, vous n'utilisez pas votre canapé ; quand vous utilisez votre penderie, vous n'avez pas besoin de votre lit. » Cette philosophie permettrait un gain d'espace de 8 m2 dans une pièce, et lorsqu'on habite en ville, que l'on soit étudiant ou pas, c'est tout sauf négligeable.

Ikea s'est associé à la start-up Ori Living qui s'est fait connaître avec son lit se cachant dans le plafond. © Ori Living