Le polypropylène est un thermoplastique très utilisé dans le secteur de l’automobile. © Pexels, Pixabay, CC0 Creative Commons

Sciences

Polypropylène

DéfinitionClassé sous :chimie , polypropylène , propylène

Le terme de polypropylène (PP) — ou de polypropène — renvoie à un polymère thermoplastique semi-cristallin synthétisé pour la première fois au milieu des années 1950.

Le polypropylène est issu de la polymérisation de monomères propylène — un hydrocarbure simple de la classe des alcènes (CH2=CH-CH3) et la seconde molécule de la pétrochimie — en présence de catalyseurs. Historiquement, les premiers catalyseurs employés ont permis de produire du polypropylène dit isotactique. Comprenez que la chaîne de ses monomères présente tous ses groupes méthyle du même côté du squelette carboné. De quoi assurer au polypropylène, une grande rigidité à la flexion. Des catalyseurs modifiés ont ensuite permis de synthétiser du polypropylène syndiotactique — alternance régulière de l'orientation des groupes méthyle — puis atactique - répartition au hasard des groupes méthyle le long de la chaîne. Aujourd'hui, de nouveaux catalyseurs permettent d'augmenter encore la productivité, de se passer de l'usage de solvants et de maîtriser la tacticité du polypropylène produit.

Les pailles qu’affectionnent nos enfants sont faites de polypropylène. © photoAC, Pixabay, CC0 Creative Commons

Les usages du polypropylène

Le polypropylène d'intérêt industriel est essentiellement isotactique. Il peut être moulé ou extrudé pour fabriquer des objets. En plus d'être bon marché, alimentaire, indéchirable, chimiquement inerte, stérilisable et recyclable, ce sont alors ses qualités de dureté, de flexibilité, de poids et de tenue thermique qui sont les plus recherchées. Le polypropylène peut aussi être filé pour servir à fabriquer des textiles, essentiellement industriels ou de ménage (combinaisons de peinture, masques chirurgicaux, etc.).

Ainsi, on trouve des pièces en polypropylène dans nos voitures : pare-chocs, tableaux de bord, etc. Résistant aux graisses, ce matériau est également intéressant pour l'industrie de l'emballage alimentaire. Il peut par exemple avantageusement contenir du beurre. On en trouve aussi au cœur de la vaisselle qui résiste au lave-vaisselle ou au four à micro-ondes.

Cela vous intéressera aussi